Publié le Un commentaire

Dorothée de Monfreid / Le Manuel du docteur Schnock / Éditions Hélium, Marion Montaigne / Tu mourras moins bête T. 2 / Éditions Ankama / Lancements

Jeudi 20 septembre à 18h30, on parlera du corps dans tous ses états avec le Professeur Moustache et le Docteur Schnock !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tu mourras moins bête, quoi de neuf, professeur Moustache ? T. 2 de Marion Montaigne, éditions Ankama.

Après avoir brillamment démystifié la science au cinéma, le Professeur Moustache s’attaque à… votre corps ! Si vous croyez que l’apoptose est une maladie des pieds ou si pour vous le “stade anal” est un lieu de concert de 100 000 personnes, alors ce livre est fait pour vous !  Méchants virus et vilaines bactéries, psychologie et scientifiques un peu cinglés : pour passer son doctorat les doigts dans le nez ou simplement pour briller en société, Tu mourras moins bête, c’est excellent pour la santé ! Grâce à son programme “cinq rires et légumes par jour”, le Professeur Moustache vous promet un esprit sain dans un cornichon !

Le blog du Professeur Moustache c’est ici

Le Manuel du Docteur Schnock de Dorothée de Monfreid aux éditions Hélium.

Le docteur Augustus Schnok, diplômé de la Faculté de Médecine des Mouches et ex-interne des Asticots de Paris, a rédigé cet ouvrage pour vous, petits et grands, afin de vous transmettre ce qu’il a appris au cours de sa carrière de spécialiste mondial de Bobologie Monstrueuse. Vous trouverez dans ce manuel toutes les informations nécessaires pour diagnostiquer, comprendre et traiter des maladies méconnues (…). Il existe toutes sortes de maladies plus ou moins graves se révélant parfois très handicapantes. Citons la blaguitude obsessionnelle, une tendance pathologique à raconter des blagues, ou bien encore le doudouisme aigu. L’opération est, dans certains cas, inévitable ! D’autres affections concernent toutes les tranches d’âge : la cuculapralinite, maladie héréditaire qui fait parler d’une voix suraigüe aux enfants par syllabes redoublées (dada, lolo, pipi.) ou celle de Collessamère, qui rend le patient incapable de se débrouiller seul. Il va alors s’attacher à la première jambe qui passe à sa portée ! Dans ce manuel encyclopédique, l’auteur se moque des petites manies dont nous sommes tous affectées depuis l’enfance. Une façon de dédramatiser les étapes nécessaires pour grandir !

Le blog de Dorothée c’est par .

Publié le 2 commentaires

Claro / Tous les diamants du ciel, Mathieu Larnaudie / Acharnement, Mathias Enard / Rue des Voleurs / Éditions Actes Sud / Lancements

Mercredi 19 septembre à 18h30

A l’occasion de la parution chez Actes Sud de Rue des voleurs de Mathias Enard, Tous les diamants du ciel de Claro et Acharnement de Mathieu Larnaudie, le Monte-en-l’air accueillera les 3 auteurs le temps d’une soirée. Hubert Artus les fera parler de leurs livres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié le Laisser un commentaire

Iain Levison / Editions Liana Levi / Rencontre et dédicaces

Mardi 18 septembre à 18h30

Invité du  festival America, Iain Levison nous fait l’honneur d’une étape au Monte-en-l’air

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié par les éditions Liana Levi, Iain Levison, né en Écosse en 1963, arrive aux États-Unis en 1971. À la fin de son parcours universitaire, il exerce pendant dix ans différents petits boulots, de conducteur de camions à peintre en bâtiments, de déménageur à pêcheur en Alaska ! Tous ces jobs inspireront son premier livre, Tribulations d’un précaire. Le succès arrivera de France avec Un petit boulot et les romans qui suivront.

Plus d’informations sur l’auteur par ici.

Publié le Un commentaire

Philippe Cohen-Grillet / Haut et court / Éditions Le Dilettante / Lancement

Samedi 15 septembre à 18h30

Rencontre et dédicaces avec Philippe Cohen-Grillet pour son premier roman Haut et court aux éditions le Dilettante.

Mon Dieu, un suicide familial, cela s’apprête comme un pique-nique, se peaufine comme un départ en vacances, on veille à tout, pratique et minutieux : aux cordes tout d’abord (solides, bien coulantes du nœud, montagnardes), à la lettre d’adieux, aux chaises Henri II que l’on repoussera, sèchement, du talon. Maintenant que la chose est faite, les corps découverts par les voisins, les papiers de presse (fautifs) sortis, il est temps de revenir à notre histoire, à nous, gens réputés ordinaires, que la mort a saisis pas à pas, puis vidés cul sec. Et c’est moi, le fils, qui conte l’histoire. Une histoire d’une « banalité rassurante » où tout se joue entre l’hypermarché où je végète en rêvant de Caroline et de sa Banque alimentaire, mon père et son usine, ma sœur peste et son auto-école, ma mère et son four et son foyer. Une histoire d’une linéarité à ce point morne que les doctes gendarmes, avec la voisine, la mère Bin, pataugent dans leur enquête, furètent, tâtonnent. Car tout est là : comment identifier le mal sourd, l’acide lent, qui ronge et délite, comment reconstituer la lente avancée de la mort. L’angoisse ne laisse pas d’empreinte, la nausée, des marques au sol. Avec un sens fort de l’humour noir, virtuose en cocasserie macabre, Cohen-Grillet romance ce fait divers tout ce qu’il y a d’authentique et invente une comédie noire grinçante comme une porte de cimetière. Ne riez pas, c’est arrivé près de chez vous !

Publié le Laisser un commentaire

Editions de L’Agrume / Lancement

Vendredi 14 septembre à 19h

Les éditions de L’Agrume font leurs premiers pas au Monte-en-l’air avec leurs deux premiers romans graphiques.

Maison d’édition tournée vers l’illustration contemporaine, l’Agrume propose des livres aux écritures graphiques fortes et singulières, des livres esthétiques et narratifs, propositions artistiques ou œuvres romanesques. Chaque ouvrage est travaillé et accompagné avec exigence : nous voulons trouver la forme la mieux adaptée à chaque projet, choisir la meilleure fabrication et toucher le plus large public. Nous voulons éditer des livres qui surprennent, qui passionnent, qui interrogent ; des livres beaux et savoureux comme l’orange, acides et stimulants comme le citron.

Dora de Minaverry

Résumé : Allemagne, 1960. Dora, une jeune juive dont le père est mort en camp de concentration, travaille comme archiviste au Berlin Document Center où elle est confrontée à l’horreur des crimes nazis. Bouleversée, elle se lance dans une enquête sur la fuite des nazis à la fin de la guerre. Son histoire la conduit en France où elle se lie à un groupe de jeunes communistes de Bobigny, puis fait la connaissance d’un espion israélien qui lui propose de partir en Argentine sur les traces de Mengele, le célèbre médecin nazi d’Auschwitz. À travers ces rencontres et ces aventures, Dora reconstitue une partie de sa propre histoire et passe de l’adolescence à l’âge adulte. Dora est une aventure passionnante qui nous entraîne dans le contexte géopolitique de l’après Seconde Guerre mondiale. Chasse aux nazis rocambolesque à travers le monde, c’est aussi un récit historique et documentaire, et un roman d’apprentissage palpitant.

Auteur : né en 1978, Minaverry est un jeune illustrateur parmi les plus créatifs d’Argentine. Dans le genre du roman graphique, il apporte un style nouveau grâce à ses scénarios complexes, très documentés, qui mêlent fiction et Histoire. L’originalité de ses constructions

Choisis quelque chose mais dépêche-toi ! de Nadia Budde

Résumé : peigner les cheveux de son grand-père, appuyer sur tous les boutons de l’ascenseur, se déguiser avec les rideaux de la cuisine… les souvenirs d’enfance s’attachent à de toutes petites choses, anodines ou insolites, à partir desquelles se reconstruit tout un monde, celui de l’enfance. L’excursion de Nadia Budde dans cet univers est tantôt amusante, tantôt mélancolique, mais toujours poétique et éloignée des clichés édulcorés de l’enfance. En dix chapitres, elle évoque sa vie et ses questionnements de petite fille, avec en toile de fond l’Allemagne de l’Est des années 1980. Le style graphique, drôle et naïf, propose une écriture originale entre la bande dessinée et l’album. Récit autobiographique qui fait résonner les souvenirs d’enfance de tout un chacun, Choisis quelque chose, mais dépêche-toi ! est un ouvrage drôle et émouvant récompensé par de nombreux prix.

Auteur : née en 1967, Nadia Budde est connue comme illustratrice pour la jeunesse. Choisis quelque ch ose, mais dépêch e-toi ! est son premier roman graphique. Il a reçu le prix Max et Moritz.

Publié le Laisser un commentaire

Revue Collection #3 / Lancement

Jeudi 13 septembre à 18h30

RDV au Monte-en-l’air pour la sortie du Collection #3 !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ce troisième numéro de Collection, le sommaire est composé de douze artistes :
— Delphine Duprat,
— Flag / Aubry—Broquard,
— Lætitia Gendre,
— Thomas Mailaender & Dominique Thêate,
— Benjamin Marra,
— Moolinex,
— Lord Jon Ray,
— Shoboshobo,
— David Shrigley,
— Fabio Viscogliosi
Une sélection éclectique et cohérente qui donne autant d’importance aux artistes émergents qu’à ceux de renommée internationale.
Plus encore que dans les autres opus, le dessin est véritablement le point de départ des discussions mais n’est pas l’unique motivation des entretiens avec les artistes: les expériences personnelles, les anecdotes marquantes de leur parcours, leur vision de l’art, leur rapport aux autres prennent une place essentielle.
On y parlera donc de stands de tir, de défenestration, d’achat d’œuvres d’art sous ivresse, du champion de catch Hulk Hogan, de la meilleure façon d’avoir une near-death experience, d’artisanat, de paladins, de refuser de réaliser un film, du Tueur du Millenium ou encore de motards en colère.
Bilingue français & anglais
16,5 × 23 cm | 184 pages | 596g | 20 €
éditions En marge
Publié le Laisser un commentaire

Bastiens Vivès, Florent Ruppert, Jérôme Mulot / La Grande Odalisque / Editions Dupuis / Lancement

Vendredi 7 septembre à 18h30

A l’occasion de la sortie de La Grande Odalisque aux éditions Dupuis, Bastien Vives, Florent Ruppert et Jérôme Mulot feront escale au Monte-en-l’air.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La grande Odalisque est une réinterprétation moderne du mythe de la cambrioleuse féline popularisé « Cats Eyes » ou « La main au collet d’Alferd Hitchcock ».

Alex et Carole sont deux cambrioleuses de haut vol, séduisantes et sans complexes, capables d’aller chercher n’importe quel tableau dans n’importe quel musée. À la recherche d’un chauffeur, elles rencontrent Sam, une championne de moto aux multiples talents. Le trio qui vient de naitre est appelé à entrer dans la légende…

Quand l’étoile montante de la BD française s’associe à l’un des meilleurs duos de la BD indépendante pour réinventer les trois héroïnes les plus connues (et les plus sexy) de l’animation japonaise, le résultat ne peut que faire des étincelles.

Publié le Laisser un commentaire

Jérôme Karsenti / You cannot be serious, man / Editions rue des promenades / Rencontre

Mercredi 5 septembre à 18h30

Rencontre avec les éditions rue des promenades en présence de Jérôme Karsenti, auteur de You cannot be serious man.

Publié le Laisser un commentaire

Pacôme Thiellement / Soap Apocryphe / Editions Inculte / Lancement

Mardi 4 septembre à 18h30

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’occasion de la sortie de Soap Apocryphe le premier roman de Pacôme Thiellement aux éditions Inculte, Le Monte-en-l’air n’est pas peu fier d’accueillir l’auteur le mardi 4 septembre. A cette occasion, Laure Limongi fera parler l’artiste et The Umbilical Chords nous offrira un concert.

Un petit groupe de jeunes intellectuels travaille à l’édition d’un livre apocryphe ­intitulé Contre ­Clément démontrant comment Jésus devenu vedette a imposé le christianisme grâce au star-system. En parallèle, Pauline Jacques, l’ex-petite amie de Léon Tzinman, l’un des exégètes, comédienne de son état, entame une irrésistible ascension et devient maîtresse du monde.

Soap apocryphe est le premier roman de Pacôme Thiellement, écrivain, journaliste et réalisateur français, connu pour ses essais mêlant culture pop et philosophie (Les Mêmes Yeux que Lost, Tous les chevaliers sauvages, sur l’épopée d’Hara Kiri). Un texte drôle, érudit, critique acerbe du pouvoir de la célébrité, un Umberto Eco à la mode pop.

Extrait

« En l’an 30, à Jérusalem, ou s’approchant. Après être revenu d’entre les morts, un certain Jésus-Christ – plus connu à l’époque sous le sobriquet drôlatique de Pet d’Âne – avait épaté la gale­rie en tenant quarante jours dans une espèce de corps astral, gluant, glissant, collant, bâclé à la 6-4-2 par son Père pour asseoir son succès d’estime auprès de son petit cercle de fans. Un pigeon épileptique chut en flèche sur ses potes et ils se piquèrent de parler en langues. “C’est fou comme ça marche, ce genre de conneries”, pensa la bande à Jésus quand elle vit le Christ-Club passer de onze personnes à trois mille. Simon-Pierre, le manager du groupe, ­cigare au bec, flairant la bonne affaire, prit instantanément les choses en main et décida d’apporter la news aux autres kabirous disséminés sur le continent. Les jurés de la Sainte Académie commencèrent leurs tournées de pop stars. »

Publié le Laisser un commentaire

Antonin Louchard / Je suis / Editions Thierry Magnier / Exposition

Mercredi 29 août à 18h30.

A l’occasion de la sortie de Je suis aux éditions Thierry Magnier, Le Monte-en-l’air accueille Antonin Louchard pour une exposition du 29 août au 11 septembre.

Vernissage en musique avec Tousseï .

 Antonin Louchard is short-sighted but is talking to you

Voici une vingtaine d’années que j’ai abandonné la peinture pour l’illustration et  la création de livres illustrés.  Depuis, toutes mes tentatives de me remettre à peindre ont échouées, aboutissant, au pire, à d’éphémères pochades, au mieux, à une nouvelle piste de livre, comme Tout un Monde, avec Katy Couprie.

En travaillant à Je Suis, le désir de peindre est revenu avec force et j’ai décidé de préparer une exposition.

Mais, pour le lancement du livre lui-même, je souhaitais ne rien déflorer de l’exposition à venir, qui sera une sorte d’installation. Aussi me fallait-il une idée originale qui justifie l’accrochage aux murs d’autre chose qu’une simple anthologie de mon travail d’illustrateur.

Le Monte-en-L’air est une librairie-galerie, acteur et militant culturel, amoureux de l’image imprimée. Initialement je souhaitais réaliser, pour cet accrochage, des gravures sur bois et des multiples. Mais, la presse étant utilisée par ma copine Couprie qui bosse d’arrache-pied sur un énorme travail de gravures sans aucun intérêt, j’ai finalement opté pour des images originales à l’acrylique, d’un format modeste et qui peuvent évoquer les illustrations d’un livre.  Elles représentent souvent des figurines et objets enfantins et sont, pour la plupart, ‘‘caviardées” par une petite silhouette qui est le personnage récurrent du livre Je Suis.

C’est cette dénégation, par le caviardage, de leur fonction illustrative, qui m’autorise à les présenter aujourd’hui sur des murs de Monte-en-L’air…et non dans un livre.

PS : Rassurez-vous, mon prochain Livre, Pourquoi les Lapins ne portent  pas de Culottes, nous ramènera à des considérations bien plus prosaïques

Antonin Louchard

Je suis, le livre : graphique, amusant, insolent et décalé, ce nouvel album d’Antonin Louchard dresse un portrait de l’homme dans tous ses états, tour à tour jaloux, curieux, constructif, équilibré, fragile ou amoureux…! Les images ont ici la part belle. Riches de sens, elle se répondent, rebondissent, nous échappent pour mieux nous revenir et nous faire réfléchir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.