Publié le Laisser un commentaire

Sandrine Martin / La montagne de sucre / Editions l’Apocalypse / Exposition

Jeudi 25 octobre à 18h30, vernissage en attendant le livre !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici un ouvrage qui pourrait faire un cas d’école théorique : est-ce qu’un livre constitué d’un dessin par page, sans apparente continuité narrative, mais qui (malgré le fait que les protagonistes changent de visage) semble nous raconter quelque chose quand même, peut être considéré comme de la bande dessinée ? La bonne nouvelle, c’est que La Montagne de sucre est tellement au-delà de ces questions qu’elle les rend caduques. Sandrine Martin nous évoque, en autant de magnifiques petits tableaux au crayon, la rencontre, les entrechats, l’idylle, la désillusion, la rupture. Parfois réalistes, parfois métaphoriques, oscillant entre le sublime et l’humour noir, Sandrine Martin nous offre tout simplement un extraordinaire livre sur l’amour. Ce qui, on en conviendra, n’est pas donné à tout le monde.

 

Publié le Laisser un commentaire

Fais parler les murs / Editions Actes sud junior / Lancement

Mercredi 24 octobre à 17h30

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour fêter la sortie de Fais parler les murs !, Cécile Gabriel sera entourée d’artistes qui ont collaboré au projet pour une rencontre -happening devant le Monte-en-l’air.

Fais parler les murs ! : un regard ludique et créatif sur le street-art : avec la complicité de la photographe Cécile Gabriel, les pages de ce cahier d’activités se transforment en murs sur lesquels on découvre un univers artistique intimement lié à la géographie urbaine. 9 portraits de street-artistes pour vingt-cinq activités autour de leurs différentes techniques : le monde labyrinthique de L’Atlas, l’autoportrait à la manière de Jana & JS, l’oeil hypnotisant du Cyklop ou bien encore les pochoirs de Mosko & Associés… Et grâce à une planche de gommettes agrafée dans le cahier, on recrée l’univers de jeux vidéo pixélisé de Space Invader !

Des activités originales pour peindre, coller, découper, tracer en compagnie des plus grands street-artistes : Invader, Jérôme Mesnager, L’Atlas, Mosko&Associés, Le Cyklop, Jana&JS, Gregos, Kouka, Stoul.

Plus d’infos sur le livre ici : http://www.actes-sud-junior.fr/9782330009274-l-cecile-gabriel-fais-parler-les-murs-.htm
https://www.facebook.com/pages/Les-livres-de-Cécile-Gabriel/130219407050610
www.faisparlerlesmurs.tumblr.com
http://montenlair.wordpress.com/2012/10/08/fais-parler-les-murs-editions-actes-sud-junior-lancement/

Publié le Laisser un commentaire

Collectif Argos / Gueule d’héxagone / Editions Intervalles

Mardi 23 octobre à 18h30

Ce nouveau projet documentaire et artistique du Collectif Argos a pour ambition de dessiner un portrait humain de la France en impliquant le public.

Après Réfugiés climatiques, réédité en 2010, Gueule d’Hexagone est le recueil d’une sélection de photographies et de textes, fruits de reportages au long cours réalisés entre 2010 et 2011 dans six communes françaises. Autant d’histoires racontant la spécificité de chaque territoire, sa connexion au monde et la vie quotidienne de ses habitants.

GUEULE D’HEXAGONE
Le synopsis
De ces enquêtes et de ces rencontres ont émergé six problématiques locales de portée globale : désindustrialisation à Charmes (Vosges) ; solidarité entre footballeurs à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) ; embourgeoisement des centres villes à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; alimentation durable à Plozévet (Finistère sud) ; identité à Saint-Paul-sur-Ubaye (Alpes-de-Hautes-Provence) et la diversité des communautés à Sarcelles (Val d’Oise).
Ce nouveau projet documentaire et artistique du Collectif Argos a pour ambition de dessiner un portrait humain de la France en impliquant le public.

Le leitmotiv du collectif Argos : le journalisme comme outil de démocratie.

La démarche
Chacun des six chapitres est introduit par une photographie de Jacques Windenberger, dont l’oeuvre, qui court sur un demi-siècle, est le point de départ de ce travail documentaire. Ce photojournaliste est l’auteur d’une méthode innovante de « l’information-participation » : les premiers bénéficiaires des reportages sont ceux qui en font l’objet. Depuis son origine, Gueule d’Hexagone est un projet participatif.

En témoignent :
– le choix de ne commencer l’enquête qu’une fois sur le terrain ;
– des ateliers d’écriture et de photographie ;
– la mise en ligne d’un blog interactif ;
– les restitutions publiques organisées après chaque résidence de repérage puis à la suite de chaque reportage ;
C’est l’occasion, à chaque fois, de soumettre à une critique collective une sélection d’images et de témoignages, un choix de narration ou
encore un angle de travail.

Le Collectif Argos

Créé en 2001, le collectif Argos rassemble dix journalistes. Autant d’auteurs investis dans une démarche documentaire fondée sur la nécessité de témoigner des mutations du monde contemporain. Que ces changements soient écologiques, économiques, politiques ou culturels, discrets ou spectaculaires, locaux ou globaux, néfastes ou porteurs d’espoir, l’être humain est toujours au coeur de leurs récits.
En 2004, lorsque le collectif décide de travailler sur les conséquences du dérèglement climatique, il se tourne ainsi vers les populations les plus immédiatement menacées. Fruit de cette longue enquête, le livre Réfugiés climatiques a été réédité en 2010.
Être au plus près des hommes et des femmes dont ils parlent, prendre le temps nécessaire pour construire une relation de confiance sont, pour les photographes et les écrivains d’Argos, les conditions sine qua non d’un travail conçu comme un outil de démocratie.
Depuis son origine, le collectif Argos est également un laboratoire transmédia qui cherche à repenser la réalisation, l’écriture et la diffusion de ses projets dans un univers médiatique en pleine révolution.

Les auteurs

Marie Bonnard
Guillaume Collanges
Hélène David
Sébastien Daycard-Heid
Jérômine Derigny
Cédric Faimali
Elsa Fayner
Donatien Garnier
Eleonore Henry de Frahan
Aude Raux
Catherine Sabbah
Laurent Weyl
Jacques Windenberger

Plus d’infos .

Une article de rue 89.

Publié le Laisser un commentaire

Olivier Philipponneau & Alice Brière-Haquet / Le peintre des drapeaux / Editions Frimousse / Lancement

Dimanche 21 octobre à 17h, rencontre et dédicace avec Olivier Philipponneau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

“Le peintre des drapeaux adorait son boulot. Les gens les plus brillants des plus brillantes nations venaient à sa maison pour lui confier une bien belle mission. Faire claquer dans le vent leurs plus grandes idées : l’égalité, l’amour, la liberté… Mais un jour il doit se rendre sur le champ de bataille et voit alors ses drapeaux à l’usage… Existe-t-il un moyen d’arrêter le massacre ?

Les gravures sur bois, douces et brutes à la fois, d’Olivier Philipponneau accompagnent une nouvelle fois les mots d’Alice Brière-Haquet pour un livre sans compromis sur la beauté des idéaux et leur fragilité aussi. Pour les petits comme pour les grands.”

Plus d’infos ici : http://www.philipponneau.com/blog/tag/le-peintre-des-drapeaux/

Publié le Un commentaire

Les cahiers du football, de foot et d’eau fraîche / Editions Solar / Lancement

Samedi 20 octobre à 18h30

On n’avait pas vu de tacle aussi appuyé, dans le monde du football,
depuis la retraite de Francis Llacer…

Esprits satiriques et critiques dans cet univers, les Cahiers du
football agitent le web, les média et la sphère footballistique depuis
plus de 15 ans. C’est donc avec bonheur que les aficionados et les
sympathisants de cette aventure éditoriale et participative unique
retrouveront une sélection d’articles, d􀁠illustrations et de parodies
triés sur le volet, drôles, moqueurs et corrosifs – ou encore des
débordements aussi imprévisibles que ceux de Bernard Mendy. Ce
best-of actualisé dessine, par touches successives, un tableau au
vitriol de la société du spectacle footballistique, mais jamais dénué
d’amour pour le ballon rond.

Fruit d’une décennie et demie d’articles mis en ligne sur Internet
depuis 1997 ou publiés dans les 43 numéros « cultes » de leur
magazine entre 2003 et 2009, cet album-collector combine dans un
redoutable cocktail, intelligence, humour et design graphique.
Ré-agencées dans une maquette à la fois sobre et novatrice, toutes
les rubriques qui font la légende des Cahiers prennent une nouvelle
dimension : de l’hommage vibrant rendu à tous les lauréats du
célèbre « Ballon de Plomb » aux meilleures lucarnes, brèves, fausses
pubs et autres saillies adressés aux joueurs, entraîneurs et
commentateurs télé, c’est tout le football français – et un peu plus –
qui se trouve dynamité dans un même mouvement d’allégresse
stylistique et graphique.

Les Cahiers du football, De foot et d’eau fraîche concilie ainsi le plaisir des yeux et les vertus du rire avec une prise de recul salutaire et engagée sur le football.

Plus d’infos sur Les cahiers du foot ici.