Publié le Laisser un commentaire

Collection Borderline / Editions du Murmure / Rencontre

Mercredi 23 novembre à 19h, soirée animée par Julien Delorme autour de la collection Borderline des éditions du Murmure en présence de deux auteurs de la collection Bernard Andrieu (Malade encore vivant et La Peur de l’Orgasme) & Antonio Dominguez, (Esthétique de l’éjaculation, Mad Max,Schtroumpfologie,  Invasion zombie, Nanarophilie, Pensionnats sadiques, Snuff Movies).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La collection Borderline se veut ouverte !
Elle regroupera toutes sortes de sujets sous forme de petits essais tirés pour la plupart de la pop culture ou d’univers déjantés, du geek au spécialiste fou !
Borderline est une sorte d’anti Que sais-je ! contre la morosité.

Publié le Laisser un commentaire

Christophe Esnault + Cyril Huot / Mythologie personnelle + Le rire triomphant des perdants / Éditions Tinbad / Lectures

Dimanche 20 novembre à 17h, rendez-vous avec les éditions Tinbad à l’occasion de la publication de Mythologie personnelle  de Christophe Esnault  et Du rire triomphant des perdants de Cyril Huot

En répondant à quatre questions posées par André Breton (dans diverses revues dès 1919), Christophe Esnault signe sa Mythologie personnelle.  Avec un dispositif clin d’œil à Sarah Kane (comme presque toute son œuvre, et ce dès Isabelle à m’en disloquer (éd. Les doigts dans la prose, 2011)), sa série de textes succède au « travail sur l’intime » déjà effectué avant lui par Annie Ernaux, Chloé Delaume, Sophie Calle… 

Note sur l’auteur : Christophe Esnault est co-fondateur (avec Lionel Fondeville) du projet littéraire, musical et cinématographique Le Manque. Vingt-quatre clips visibles sur le Net : Mourir à Chartres, Nietzsche m’a tout piqué, Œdipe casserole, Je veux un enfant médiocre (réalisé par Franz Griers). Une dizaine de livres parus et plus de deux cents textes en revues. Brice Vincent a réalisé un documentaire sur son quotidien, intitulé Portrait impudique d’un drogué amoureux. Il est collaborateur régulier des Cahiers de Tinbad. Il a de nombreux projets littéraires aboutis et encore inédits. Tinbad s’occupera d’une partie d’entre eux.

Le rire triomphant des perdants, comme son titre le laisse entrevoir, est un pari dans le Temps. Littérature critique. Critique du Spectacle et tirs de barrage contre la bêtise généralisée. Les perdants apparents d’aujourd’hui, les humiliés et les ignorés du système spectaculaire, seront les grands Vainqueurs dans le Temps. Comme pour les Kafka, Pessoa, Artaud et autre Nietzsche, c’est « à la splendeur de leurs haillons » que l’on reconnaît « les princes de la pensée ». C’est un pari éminemment pascalien. Comme disait Ernest Hello, « l’homme médiocre qui a du succès répond aux désirs actuels des autres hommes » ; mais les offensés des temps passés, on entend encore leur rire, paradoxalement triomphant. Aucun écrit important ne s’est communiqué en épargnant un public, fût-il contemporain de Périclès ; êtes-vous prêt à parier ?

Note sur l’auteur : Cyril Huot a notamment été metteur en scène de théâtre, cinéaste et critique de cinéma. Le rire triomphant des perdants, qui est un Journal de guerre, est son troisième livre.

Publié le Laisser un commentaire

Boris Délevègue & Sarah Fisthole / Une Fessée et au lit & le n°6 de la collection 3 / The Hoochie Coochie / Lancement

Mardi 15 novembre à 18h30, à l’occasion des sorties d’Une Fessée et au lit et du numéro 6 de la collection 3, The Hoochie Coochie rencontre avec les auteurs Boris Délevègue et Sarah Fisthole.

hoochie
______________________________________________
3#6
La collection 3 saute (provisoirement) un numéro pour mieux vous présenter cet ouvrage que nul n’emportera au Paradis : 3#6 est une ôde à Satan et au sacrifice humain.

Guère étonnant dès lors que sang, bile, sperme et cyprine arrosent abondamment les pages de ce sulfureux volume. Deux des auteurs au sommaire ont forgé leur écriture non dans les flammes de l’Enfer, mais bel et bien dans les pages de Turkey Comix : Danny Maltais, artiste québécois, dont les pages durent être scellées à la sortie du numéro 17 de ladite revue, et surtout Sarah Fisthole, prolifique auteure dont la noirceur s’étale au travers des meilleures publications undergound des pays francophones depuis quelques années. Pour compléter ce trio infernal, nous sommes allés chercher à New York Le Maître absolu : Mike Diana, premier artiste incarcéré pour obscénité aux États-Unis.

Amateurs de Death Metal et d’amours collectives, soyez les bienvenus !
______________________________________________
UNE FESSÉE ET AU LIT
Imaginez l’Alice de Lewis Carroll plongée dans le monde moderne, qui, au lieu d’être entrainée vers le Pays des Merveilles par un lapin blanc, se retrouve à suivre un bébé grognard dans les égouts de Paris. Une histoire complètement folle, où elle finit par tomber sur une bande de personnages qui ressemblent plus à ceux des meilleurs sketchs des Monty Pythons qu’à la cour de la Reine de Coeur. Imaginez maintenant cette histoire écrite sous forme de rêve, de façon automatique, à quatre mains où l’origine des personnages se délie tout au long du récit.

Cette histoire, c’est Une Fessée et au lit, de Boris Délévègue, à découvrir au plus vite !

Publié le Laisser un commentaire

David Poullard & Guillaume Rannou / Très précis de conjugaisons ordinaires / Argent et Gastronomie / Lancement

Jeudi 17 novembre à 18h30

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conjugophiles, conjugophiles,

David Poullard, Guillaume Rannou et le Monte-en-l’air vous convient à porter un toast joyeux à l’occasion de la sortie de leurs nouveaux Très Précis de conjugaisons ordinaires :
après Le Travail,
La Chanson populaire,
Le Temps,
L’Animal,
La Migration,
Le Sexe,
le n°7 conjugue L’Argent
et le n°8 décline La Gastronomie.

L’argent et la gastronomie…
Le blé et la croûte…
La pépette et la pépite…
Le cher et la chère…
Le découvert et le couvert…
L’agio et l’aligot…
La thune et le thon…
La dette et la bette…
La caillasse et la caillette…
Les sous et la sauce…
L’artiche et l’artichaut…

De quoi littéralement s’en payer une bonne tranche, surtout quand on n’a plus un radis !

Publié le Laisser un commentaire

Pornographisme / Lancement

Mercredi 16 novembre à 18h30, ça va gicler ! Fête de sortie de Pornographisme

Plongez dans les moeurs des années 70 et 80. Quand la loi prend le pas sur la liberté d’expression et la fiscalité devient un moyen d’oppression à l’encontre du cinéma pornographique, les producteurs n’ont pas d’autre choix que de faire profil bas.

Les affiches sur les devantures des salles abandonnent les images trop explicites. Les professionnels du genre troquent alors les formes généreuses de leurs actrices contre des titres tapageurs utilisant un lexique d’un autre temps, portés par des typographies inoubliables et ancrées dans leur époque. Ces affiches très graphiques rendent hommage à ces producteurs et distributeurs qui, s’ils n’avaient pas toujours de gros moyens, ne manquaient pas d’idées.

Le poids des mots, le choc des typos…

C’est en exhumant un fonds considérable d’affiches de films X des années 70-80, que Mickaël Draï et Christophe Chelmis décident de monter une exposition. Une exposition où le graphisme se frotte au mauvais goût, avec une caution morale empreinte de censure politique et de bonnes mœurs. C’est le succès de l’événement qui les pousse à la réalisation d’un recueil de ces œuvres picturales.

Pornographisme, affiches à caractère typographique est un livre décalé et vintage reprenant des affiches cultes d’un cinéma de genre que certains voudraient parfois cantonner aux internets : le porno. Ne voulant pas céder aux sirènes de la facilité, aussi dévêtues soient-elles, c’est une sélection d’affiches des années 70 – 80 ne présentant aucune forme organique qui sera soumise au regard du lecteur. Ici, les titres et les typographies sont souvent plus explicites que des illustrations tapageuses…

Publié le Laisser un commentaire

PARIS PHOTO / PUNTO DE FUGA / PLATEFORME EXPÉRIMENTALE DU LIVRE / Rencontres

Du mardi 8 Novembre au dimanche 13 Novembre 2016, PUNTO DE FUGA invite les éditeurs indépendants, les critiques d’art, les graphistes et les photographes à devenir commissaires des rencontres du livre.

Avec les photographes Mark Steinmetz, Pablo Casino, Pablo López Luz, Alejandro Cartagena, Philippe Van Wolputte, Daniel Augschoell, Claudia den Boer, Peter Dekens, Martino Marangoni, Laura van Severen, Olivier Pin-Fat, Yoshi Kametani, Felix Carpio Moreno, Lewis Bush, Arnis Balcus, Maria Dabrowski, Jungjin Lee…

Cette année, la plateforme expérimentale du livre investit la librairie Le Monte-en-l’air pour explorer au ralenti, les nouveaux modes de lecture de l’image. En appellent à l’expérience sensible, auditive, tactile et visuelle du livre de photographie, les invités viendront faire raisonner les échos et les bruits contenus dans chacun des livres choisis.

PUNTO DE FUGA prend le parti pris de la lecture lente. Pendant ces quatre jours, les invités viendront investir le rayon de la librairie pour lire les livres de photographie avec la même liberté et la même franchise avec laquelle ils allument une cigarette et boivent le premier café du matin, en période de congés.

Ce programme est une invitation à faire émerger au fond de la conscience, un moment d’éveil et d’insouciance par le biais d’une lente et minutieuse observation des images. Ces moments de plaisir partagé que seule la lecture apaisée peut éveiller sont pour PUNTO DE FUGA le fer de lance et l’instrument de combat contre la logique écrasante du marché qui fait de l’image un artifice de plus.

En attendant le moment du partage on peut sans chagrin reprendre les réflexions de Robert Adams sur la question du bonheur et de la joie ultimes:

« In the morning, when you first open your eyes, that’s the time to work on yourself. Ask yourself: Who am I? How did I get here? […] Ask yourself, Who Am I? and wait ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PROGRAMME DÉTAILLÉ

MARDI 8.11.2016

16h00 – 21h00  LA MICRO-ÉDITION JAPONAISE: PHOTOGRAPHES A LA MARGE DE L’ÉDITION

Commissaire : Jens Beckmann
Editeurs représentés: Super Books, Kaido Books et Yogomi Books.

Livres choisis:

Yusuke Kihara, Dust Fokus, Super Books, 2016
Miki Matsuoka, Space, Shashin Dojin Shi Kyushu, 2016
Sayo Nagase, Sprite, Yomogi Books, 2016
Aya Okabe, Appare, Kaido Books, 2016
Hitomi Akashi, Ai yori hayaku utte, Self-published, 2016

Livre conseillé:
Katsunobu Yaguchi, The Deconstruction of My Suntopia, Keiko Ogane, 2016

*****************

MERCREDI 9.11.2016

PAYSAGES AMERICAINS : LA PRATIQUE EDITORIALE DE MARK STEINMETZ 17h00-19h00  Signature des livres et discussion avec Mark Steinmetz.

Photographe: Mark Steinmetz
Editeurs: Nazraeli Press & Stanley/Barker

Livres:

Mark Steinmetz, 15 Miles to K-ville, Stanley/Barker, 2016.
id., Angel City West, 2016
Id., The Players, Nazraeli Press, 2015
id., Paris in my time, Nazraeli Press, 2013

LA STRATÉGIE DES INSECTES
19h00-21h00  Signature, présentation et lecture du livre Barespagnol avec Pablo Casino et Julia Faure.

Photographe: Pablo Casino
Ecrivain: Julia Faure
Livre: Pablo Casino, Barespagnol, Self-Published, 2016

******************

JEUDI 10.11.2016

LES PHOTOGRAPHES LATINO-AMERICAINS FACE AU LIVRE
Pablo López Luz et Alejandro Cartagena.

16h00 – 18h00  Signature et lancement du livre Frontera avec Pablo López Luz

Photographe: Pablo López Luz
Livres:
Pablo López Luz, Frontera, NEWWER, 2016
Id., Pyramid, Toluca, 2015
Id., Pablo López Luz, RM & Toluca Éditions, 2012

18h30 – 21h30  Exposition, lancement et présentation des derniers livres avec Alejandro Cartagena.

Photographe: Alejandro Cartagena
Livres:
Alejandro Cartagena, Rivers of Power, NEWWER, 2016
id., Santa Barbara return jobs back to US, Skinnerboox, 2016
Id., Before the War, Self-Published, 2015
Id., Headshots, Self-Published, 2015
Id., Carpoolers, FONCA, 2014
Id., Suburbia Mexicana, Daylight & Photolucida, 2011

************

VENDREDI 11.11.2016

VANDALISME ÉDITORIAL : L’ÉDITION COMME ACTE DE DESTRUCTION DE L’IMAGE

16h00– 18h00 : Édition du fanzine Manhandle 2003-2016

Photographe: Philippe Van Wolputte

LES ÉDITEURS INDÉPENDANTS RELISENT LEUR CATALOGUE

Le livre sur le livre: identité du premier magazine-livre publié par Ahorn Editions

18h00 – 19H00 Lancement et discussion avec Daniel Augschoell

Photographe: Daniel Augschoell
Editeur: Ahorn Books
Livre: Ahorn Paper 1, Christian Patterson, Bottom of the Lake,  Ahorn Books, 2016

19h00 – 21h30 Approches sur le paysage dans le catalogue de The Eriskay Connection

Commissaire et éditeur: Rob van Hoesel

Maison d’édition: The Eriskay Connection
Photographes invités: Claudia den Boer, Peter Dekens, Martino Marangoni & Laura van Severen

Livres:

Claudia den Boer, Anchors, The Eriskay Connection, 2016

Peter Dekens,(Un)expected, The Eriskay Connection, 2016
Martino Marangoni, Nonni’s Paradiso, The Eriskay Connection, 2016
Laura van Severen, Land, The Eriskay Connection, 2016

**************

SAMEDI 12.11.2016

16h00-18h00 : L’agonie et la décomposition de l’image: l’édition comme procédé accidentel

Photographe: Olivier Pin-Fat
Galerie: Kaunas Gallery
Editeur: 
Editions du Lic

18h00 – 19h00 : Performance: Lecture du livre Played par Yoshi Kametani

Photographe: Yoshi Kametani
Editeur: Editions du Lic

19h30 – 21h00  Boîtes lumineuses: l’expérience du positif et du négatif dans le livre de photographie

Photographe: Felix Carpio Moreno
Livres auto-édités

************************************

DIMANCHE 13.11.2016

POÉSIE ET INTIMITÉ DANS LA PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE

16h00-17h00 : Les premiers livres de Brave Books: lancement éditorial

Editeur: Tom Mrazaukas
Maison d’édition: Brave Books
Photographes invités: Lewis Bush, Arnis Balcus, Maria Dabrowski & Michal Iwanowski
Livres:

Arnis Balcus, Victory Park, Brave Books, 2016
Lewis Bush, Shadows of the State, Brave Books, 2017
Maria Dabrowski, Odsłonić, Brave Books, 2017
Michal Iwanowski, Clear of People, Brave Books, 2017

17h00 – 18h00 : Paysages poétiques: signature avec Jungjin Lee et discussion avec Jan Wenzel.

Photographe: Jungjin Lee
Editeur et Musée représentés: Spector Books & Fotomuseum Winterthur.

Livres :

Jungjin Lee, ECHO, Spector Books & Fotomuseum Winterthur, 2016
id., Everglades, Nazraeli Press, 2016
id. Unnamed Road, MACK, 2014
id., WIND , Aperture Foundation, 2009

 

Publié le Laisser un commentaire

Charlotte Dekoker / Bière qui coule n’amasse pas mousse / Digobar éditions / Lancement

Samedi 5 novembre de 17h à 20h, lancement de  Bière qui coule n’amasse pas mousse de de Charlotte Dekoker publié chez Digobar éditions.

biere

Une vraie fausse enquête érudite et complètement déjantée. Charlotte Dekoker nous invite à détricoter les expressions avec une imagination débridée et une mauvaise foi absolue. Un cocktail détonnant d’humour à partager sans modération !
Il aura fallu qu’une mi-Belge/mi-Ch’ti s’y attèle pour que l’on découvre enfin les origines loufoques et surréalistes d’une dizaine d’expressions françaises. Nous nous demandons ainsi pourquoi il faut se tenir à carreau plutôt qu’à pique ou à trèfle, et quel est le programme de la politique de l’autruche. Nous découvrons que le fameux Pierre qui roule n’amasse pas mousse est une pure invention du lobby viticole destinée à piquer des
parts de marchés aux vendeurs de cervoise. La narratrice nous entraîne dans ses élucubrations et nous livre au passage quelques anecdotes croustillantes sur la
vie privée de Gutenberg ou de Jésus Christ, voire, sur ses pratiques en matière de port de culotte. Si Desproges et Rabelais s’étaient rencontrés dans une taverne à Ostende, et que de leurs amours avait pu naître une fille… Ce serait elle. Elevée entre le Nord de la France
et la Belgique, Charlotte Dekoker en a gardé l’humour et la générosité. A trente ans, elle vit aujourd’hui à Paris où elle occupe des fonctions de direction dans le secteur du
mécénat.

Publié le Laisser un commentaire

Helène Gaudy et Anne Beauchard / Mon tout petit pays / Editions Cambourakis / Lancement

Dimanche 6 novembre à 17h, on fête la sortie Du tout petit pays de Helène Gaudy & Anne Beauchard publié aux éditions Cambourakis.

petit-pays

Le tout petit pays est celui que chaque enfant porte en lui : celui où l’on se réfugie pour se rassurer, s’évader, imaginer…
Un livre écrit par Hélène Gaudy, illustré par Anne Beauchard, et mis en couleur par Charline Collette. Un album grand format pour enfants de 3 à 300 ans publié aux éditions Cambourakis.
De 17h à 20h, un après-midi pour petits et grands, des dédicaces, des activités ludiques, à boire et à manger, du goûter à l’apéro !

Publié le Laisser un commentaire

Nine Antico / Autel California face B, Blue Moon / L’Association / Lancement

Jeudi 3 novembre à 18h30, on fête la sortie de Autel california face B, Blue Moon avec Nine Antico

nine

C’est le retour de Bouclette, Surfer Girl et Gypsy, les GTO’s pour « Girls Together Outrageously », les groupies emblématiques qui ont embrasé la scène rock des sixties. Plus excentriques que jamais, elles poursuivent leur idylle auprès des icônes de la pop-culture que sont Brian Jones, Jim Morrison ou encore Jimmy Page. Avec l’appui de Frank Zappa, les voilà encouragées à enregistrer un album. Elles chantent admirablement faux pour exprimer leur amour des garçons. Alors que les discours féministes de l’époque présentent les groupies comme des femmes astreintes à la domination des hommes, elles revendiquent leur pouvoir et leurs libertés. La passion, le sexe, la drogue, la musique, tout s’entremêle. Dans la Face B d’Autel California, les héroïnes ont désormais quitté l’adolescence et perdent progressivement leur insouciance. C’est le temps des remises en question pour Miss Pamela des Barres, a.k.a Bouclette. Après le massacre perpétré par Charles Manson et sa clique de fanatiques au 10050 Cielo Drive, rien ne sera jamais plus comme avant. On assiste vraisemblablement au déclin de l’utopie hippie, les groupes se séparent et certaines étoiles de la contre-culture disparaissent définitivement dans l’alcool et les psychotropes. Du swing de Treat Me Nice à la ballade romantique Blue Moon, Elvis Presley, omniprésent, aura donné la tonalité du diptyque de Nine Antico. L’intensité de la narration ferait passer la fiction pour une réalité, ou alors la réalité pour une fiction, on ne saurait dire. Ici, rien n’est idéalisé, tout est très documenté et réfléchi jusqu’aux références musicales qui rythment le récit.

Publié le Laisser un commentaire

Anne-Margot Ramstein / Faune et flore / Les grandes personnes / Lancement

Vendredi 4 novembre à 18h30, lancement de Faune et flore de Anne-Margot Ramstein publié chez Les grandes personnes.

anne-margot

Partez à la recherche de la faune cachée dans une flore tour à tour luxuriante ou désertique. À chaque double-page, une thématique – sous-bois à l’automne, marais au printemps etc – Au premier regard, on s’étonne du décalage entre le texte qui parle d’animaux tandis que les illustrations semblent ne mettre en scène que de la végétation. Il s’agit d’identifier les animaux en contre-forme ‘cachés’ dans ces décors. Un texte guide la recherche en décrivant ce à quoi les animaux sont occupés. Les solutions sont proposées en fin d’ouvrage. Un livre-jeu aux illustrations sophistiquées et colorées réalisées à l’aquarelle et rehaussées au crayon de couleur et pastel. Ce travail a été réalisé dans le cadre d’une résidence de l’artiste à la Villa Médicis en 2015. Il s’inspire des recueils d’emblèmes, populaires dans les milieux érudits des XVe et XVIe siècles qui utilisaient des images énigmatiques.

NNE-MARGOT RAMSTEIN est née sur l’île de la Réunion en 1984. Le baccalauréat en poche, elle s’installe à Paris pour étudier l’art puis intègre l’École des Arts décoratifs de Strasbourg, en illustration. Elle travaille régulièrement pour la presse (Le Monde, XXI, Libération, Le Tigre…) et a exposé à Strasbourg, Boston et Philadelphie. Elle a publié en collaboration avec Matthias Aregui, l’ABC des tracas, en 2010 et Avant Après, en 2013, qui a obtenu le Bologna Ragazzi Award dans la catégorie « Non Fiction » et en solo, En forme ! en 2015. Tous ces ouvrages sont parus chez Albin Michel Jeunesse.