Publié le Un commentaire

Myopzine / Lancement

Vendredi 15 septembre à 18h30, lancement des 4 nouveaux Myopzines

myop

MYOPZINE c’est 21 ouvrages auto-édités par l’agence MYOP, une collection qui s’inscrit dans l’esprit du Zine photo, par son format et par son prix très abordable.
Vingt-et-une histoires choisies par chacun des photographes de l’agence comme les vingt-et-une lettres qui composent « Mes Yeux Objets Patients », vers de Paul Éluard à l’origine de l’acronyme MYOP. Cette collection, c’est la volonté de nos photographes d’offrir une autre vie à leurs histoires. C’est aussi la volonté d’une agence, d’une famille de photographes, de raconter la diversité qui la constitue et qu’elle revendique.

Les quatre prochains MYOPZINE sortiront le 8 septembre au tarif individuel de 8 euros ou pour 28 euros le lots de 4 accompagné d’un poster d’Agnès Dherbeys.

Au programme :

• Olivier Laban-Mattei vous raconte une histoire de famille napolitaine, une mère volcanique, un père effacé, des gosses au milieu qui se débrouillent comme ils peuvent, l’histoire d’une « famille sans le sou, avec de l’amour au milieu ». C’est La Dura Vita du peuple de Naples.

• Marie Dorigny s’intéresse à la condition des femmes au Népal: rejetées, méprisées, battues, elle raconte le quotidien de ces « fillettes asservies, de jeunes filles prostituées ou de mères emprisonnées » mais aussi « de quelques fragiles combattantes » qui tentent de vivre dans Le pays qui n’aimait pas les femmes.

• Agnès Dherbeys a vécu pendant 12 ans dans ce Bangkok Erratic. Elle explore la relation ambiguë qu’elle a développée vis à vis de cette ville censée être son havre de paix et qui pourtant l’épuisa et l’hypnotisa.

• Julien Daniel a choisi de montrer un travail qu’il définit comme marquant « la fin de (s)on enfance photographique ». C’est un jeu de miroir entre deux mondes qui sont censés n’avoir rien à voir, Odessa/Odessa, Ukraine/États-Unis, Est/Ouest, étrangement réunis par les couleurs du développement des films argentiques en traitement croisé.

Une réflexion au sujet de « Myopzine / Lancement »

  1. […] de 18h30 au bar Le Monte en l’air, 71 rue de Ménilmontant, 2 rue de la Mare, 75020 Paris : Lancement des revues Myopzine par l’agence […]

Laisser un commentaire