Publié le Laisser un commentaire

Arno Calleja et Antoine Brea / Vanloo et Le Quartanier éditeurs/ Rencontre

Mercredi 6 octobre à 19h

Rencontre animée par Florian CascheraLa rivière draguée, Arno Calleja, édition Vanloo21 juin 1985 à Taipei, un promeneur découvre sur une berge le corps sans vie d’une enfant que la rivière vient de rejeter. Sans nom, sans passé, sans histoire,  »la petite inconnue de la rivière » sera, pendant trente ans, l’objet d’une enquête qui n’aboutira jamais.
Le souvenir de ce meurtre hante la ville et modifie ses habitants. En l’absence de causes, les effets se détachent, s’autonomisent et se déchaînent. L’ordre des jours se dérègle. Des légendes urbaines naissent. De la neige tombe en été. Le cours de la rivière s’inverse. Des fantômes, jusqu’alors invisibles, se manifestent. Des forces, jusqu’à présent silencieuses, se mettent à parler.Antoine Brea, L’enfer de Dante mis en vulgaire parlure, éditions Le QuartanierQu’on se rassure, ceci n’est pas vraiment une traduction. Plutôt une variation, une révision. Un hommage et un éclat de rire. Où l’invention langagière, mâtinée d’archaïsmes et d’antépositions loufoques, puise dans l’argot pour composer la «vulgaire parlure», sorte de miroir renversé du «vulgaire illustre» théorisé ailleurs par l’auteur de la Comédie. Une mutation grotesque s’opère ainsi au cœur du texte, qui n’en respecte pas moins la rime tierce et une métrique régulière, et qui au fond, peut-être, ne fait que pousser à son paroxysme le comique de style, sinon de contenu, de l’original.

Publié le Laisser un commentaire

Pétrole, le déclin est proche / Matthieu Auzanneau et Hortense Chauvin / Reporterre & Seuil

Mardi 5 octobre à 19h

Peut être une image de voiture, plein air et texte qui dit ’PÉTROLE LE DÉCLIN EST PROCHE MATTHIEL AUZANNEAU AVEC HORTENSE CHAUVIN Seuil Re orterre- qué’

Le « pic pétrolier » est de retour. Dans les années 2000, l’idée que la production de pétrole plafonnerait bientôt avant de décroître agitait le monde de l’énergie. Le boum du pétrole de schiste aux États- Unis a semblé invalider cette prévision, offrant un sursis à un monde toujours accro à l’or noir. Mais ce boum révèle ses fragilités, et le compte à rebours continue. Faute de réserves suffisantes, la production mondiale risque d’entrer en déclin au cours des années qui viennent.En se basant sur des données géologiques et industrielles jusqu’ici confidentielles, les auteurs lancent l’alerte sur une menace largement ignorée… sauf des pétroliers eux-mêmes ! L’ère de l’abondance touche à sa fin. Si l’économie n’anticipe pas ce sevrage, les conséquences promettent d’être sévères. De surcroît, prévient cet ouvrage solidement documenté, le déclin de la manne pétrolière risque de provoquer des bouleversements géopolitiques majeurs. Une solution existe : prendre au sérieux nos engagements climatiques, et sortir enfin de la dépendance au pétrole. Ce livre sonne comme un réveil urgent.
Matthieu Auzanneau est un des meilleurs spécialistes français du pétrole, et son livre, Or noir, réédité en poche (La Découverte, 2021), est une référence du domaine. Il dirige The Shift Project.Hortense Chauvin est journaliste à Reporterre, le quotidien de l’écologie.

Publié le Laisser un commentaire

Phoebe Hadjimarkos Clarke / Tabor / Editions le Sabot / Rencontre

Dimanche 3 octobre à 15h

Peut être une image de texte qui dit ’TABOR rdv au Monte-en-l'air 2 rue de la Mare, 20e dimanche 3 octobre, 15h Basntd hoebe Hadi jimarkos Marke «Nous vivons dans un village abandonné, que nous arrivons pas appeler autrement que campement, malgré les mois ou les années passés ici et caractère supposément définitif'de notre installation. On appelle aussi lieu Tabor»> Éditions le Sabot Collection du seum’

Rencontre avec Phoebe Hadjimarkos Clarke pour une discussion autour de son roman « Tabor » »Mona et Pauli ont survécu à d’étranges et immenses inondations. Elles vivent et s’aiment à Tabor, un nouveau monde bricolé et agreste. Mais de mystérieux visiteurs, sorciers ou fonctionnaires, viennent en troubler l’équilibre, jusqu’à l’ensauvagement définitif. Comment faire face?Anticipation queer pessimiste, dystopie magique ou rêverie révolutionnaire gothique, ce récit explore la possibilité de l’amour et de l’action dans un monde en ruines. »Phœbe Hadjimarkos Clarke est née en 1987. Elle vit dans des grandes villes et des petits villages. Tabor est le premier roman de la Collection du seum consacrée aux récits aux éditions le Sabot

Publié le Laisser un commentaire

Victoire de Changy et Marine Schneider / Le Bison Non-Non / Dédicace

Samedi 2 octobre à 15h

Peut être une image de plein air et texte qui dit ’LE BISON NON-NON Victoire Changy LANCEMENT RENCONTRE ET DÉDICACES EN PRÉSENCE DE VICTOIRE DE CHANGY ET MARINE SCHNEIDER ambourakis @m ourakia LIBRAIRIE LE MONTE-EN-L'AIR MONTE- SAMEDI 2 OCTOBRE À 15H 2, RUE DE LA MARE 75020 PARIS’

Dédicace avec Victoire de Changy et Marine Schneider pour la sortie de leur album jeunesse « Le Bison Non-Non ».Quand le bison Non-Non arrive sur terre, une terre d’automne aux couleurs jaune, orange et marron, il est évident qu’il n’est pas comme les autres petits bisons. Il est né tellement poilu que, sur son visage, on ne voit que ses deux yeux ronds, pas de bouche ni de nez ! Alors, lorsque ses parents se demandent quel
nom on donne à un bébé bison et qu’ils proposent Bisonson, Bisonnet ou même Bisou, ils n’ont pour seule réponse que celle de ses yeux qui semblent dire « non, non ! ». À tel point que finalement, tout le monde décide de l’appeler le bison Non-Non. Le petit bison grandit et on continue d’interpréter son regard comme des non : non aux pommes de pin, non aux châtaignes, non à l’herbe sous la neige, non aux jeux. C’est tellement
extravagant qu’on pourrait se demander s’il continuerait de dire « non » à tout s’il pouvait parler ? La rencontre incongrue avec un petit homard – et ses pinces ! – va sans doute soulever toute ambiguïté…

Publié le Laisser un commentaire

La Mélancolie de la nasse / Xavier Calais / Editions du commun / Rencontre

Vendredi 1er octobre à 19h

Peut être une image de texte qui dit ’LA MÉLANCOLIE DE LA NASSE Xavier Calais 0 -- éditions du commun’

La nasse est une technique policière bien connue qui consiste à encercler une foule lors d’une manifestation. Sur fond du mouvement de lutte contre la réforme des retraites, fin 2019 et début 2020, l’auteur dresse le tableau d’une contestation, mais aussi des villes prisent en étau par une politique sécuritaire, des manifestations qui tournent en rond, littéralement, sur un circuit tout tracé, des compagnies d’intervention, des charges, des nasses.Dans ce court récit, l’auteur raconte l’expérience singulière d’une de ces nasses, son arrestation et sa confrontation avec la police dans ce qui s’apparente à un interrogatoire burlesque. Une écriture précise et un personnage pince-sans-rire qui donnent à la scène un ton comique rafraîchissant, tout en saissant un moment politique.

Publié le Laisser un commentaire

Sandra Lucbert et Barbara Stiegler / Verdier / Rencontre

Peut être une image de texte qui dit ’Rencontre avec Sandra Lucbert Le ministère des contes publics (éd. .edir) Personne ne sort les fusils (éd. Seuil) et Barbara Stiegler Du cap aux grèves (éd. .erdier) De la démocratie en Pandémie (éd. Gallimard) Animée par Christophe Pébarthe Barbara Stiegler Ducap mbilis Sandra Lucbert ministère publics Verdier Verdier 19H jeudi 30 septembre Librairie Le Monte-en-l'air Verdier 2,rue Mare 75020 Paris’

Rencontre avec Sandra Lucbert, autour de son livre Le Ministère des contes publics, et Barbara Stiegler, autour de Du cap aux grèves, à 19h.Animation : Christophe Pébarthe.

Présentations des deux ouvrages :
Le Ministère des contes publics, de Sandra LucbertUne maternité ferme. Un accouchement tourne mal. Un enfant meurt. Interpellé, le préfet n’a qu’une chose à dire : « nous sommes comptables de la dette publique ». Et le verrou est mis.Proposition de la littérature : tourner la clé.À l’évidence, tout tient dans une formule – mais qu’est-ce qu’elle tient cette formule ? Un ordre, des intérêts, un verrouillage. En guise de quoi on dit : LaDettePubliqueC’estMal. C’est un assommoir : trente ans de répétition, des parleurs, des figures, des grimaces – tous les tours de l’autorité. Qui n’y feront rien : ce seront toujours des contes.Mauvais livre de contes : l’ouvrir, le désosser, le bazarder.
Du cap aux grèves, de Barbara Stiegler
Récit d’une mobilisation. 17 novembre 2018 – 17 mars 2020Malgré le naufrage et la multiplication des alertes, le cap est à ce jour inchangé : c’est l’adaptation de toutes les sociétés au grand jeu de la compétition mondiale. Une marée de gilets jaunes a pourtant surgi sur le pont, bientôt rejointe par d’innombrables mutineries pour défendre les retraites, l’éducation et la santé. Reste, pour aller du cap aux grèves, à conjurer l’obsession du programme et du grand plan, qui paralyse l’action. Et à passer de la mobilisation virtuelle des écrans à la réalité physique des luttes et des lieux.À travers le récit de son propre engagement, Barbara Stiegler dit la nécessité de réinventer notre mobilisation là où nous sommes, en commençant par transformer les endroits précis et concrets de nos vies. 

Publié le Laisser un commentaire

Romain Dutter & Bouqé / Goodbye Ceausescu / Steinkis / Lancement

Mercredi 29 septembre à 18h30

Peut être un dessin animé de livre et texte qui dit ’Romain Dutter Paul Bona Bouqé GOODBYE GOODBYE CEAUSESCU CEAUSESCU Un road-trip trip documentaire dans la Roumanie post-communiste STEINKIS En librairie le 30 septembre STEINKIS’

Roumanie, 25 décembre 1989. Le monde assiste, médusé, au procès et à l’exécution du couple Ceausescu – retransmis en direct à la télévision –, qui sonnent la fin de l’un des régimes les plus tyranniques du bloc communiste. Marqué par ces images, Romain a eu envie de comprendre ce qu’est devenu ce pays si proche… et pourtant si méconnu. Trente ans plus tard, il embarque pour un road-trip trépidant avec une question en tête : « Vivre dans un pays post- communiste, c’est quoi ? » et découvre un visage de la Roumanie bien éloigné des clichés qui lui collent à la peau.
Histoire, folklore, politique, contre culture, religion, Roms ou Dracula… Goodbye Ceausescu n’élude aucun sujet et livre un témoignage authentique, vibrant et enthousiaste.

Publié le Laisser un commentaire

La vie des choses / Premier parallèle / Lancement

Mardi 28 septembre à 19h30

Peut être une image de texte qui dit ’GIL BARTHOLEYNS MANUEL CHARPY MIKAELA LEMEUR L'ÉTRANGE ET FOLLE AVENTURE DU GRILLE-PAIN DE LAMACHINE A COUDRE ET DEI GENS qU J'EN SERVENT LE MYTHE DU RECYCLAGE carnets parallèles la vie des choses 中 carnets parallèles/la vie des choses’

Faire parler les objets qui nous entourent et les appréhender avec un regard neuf : c’est le projet de la série de livres « La vie des choses », en partenariat avec la revue Techniques & Culture.Soirée de lancement à l’occasion de la parution des deux premiers titres :Le mythe du recyclage de l’anthropologue Mikaëla Le Meur et L’Etrange et folle aventure du grille-pain, de la machine à coudre et des gens qui s’en servent, des historiens Gil Bartholeyns et Manuel Charpy.Deux livres pour repenser notre rapport au monde matériel.

Publié le Laisser un commentaire

Mi-livre Mi-raisin le off / Collectif Les Désirables / Dégustation / Vins et livres indépendants

Dimanche 26 septembre à 17h

Peut être une image de boisson


En attendant le salon Mi-livre Mi-Raisin qui aura lieu le 11 et 12 décembre, rencontre avec le collectif d’éditeurs Les désirables et les dealers de vins vivants Manu et Cédric de Double raisin.

On fête les vendanges et la rentrée littéraire, on fête le vin et le livre en soutenant des vignerons et des éditeurs indépendants.

Venez ❤

Au Monte-en-l’air, on aime les livres, on aime aussi les vins.

Alors pour fêter ça, on a eu envie de faire dialoguer éditeurs et vignerons indépendants.

On a donc associé 5 éditeurs à 5 vignerons natures (vins sans ajout d’intrants) pour une présentation de 5 cuvées, et de 5 livres, suivie d’une dégustation des dits vins.

Les 5 livres seront présentés par les éditeurs. Les 5 vins ont été sélectionnés par le club très ouvert, Double Raisin, Manu et Cédric, qui nous les présenteront et nous les feront goûter. Pour que ce soit l’fun, on s’est même amusés à tricoter des liens entre les noms des vins et les livres.

Alors venez soutenir vignerons et éditeurs indépendants. Venez découvrir des vins et des livres peu visibles. Venez profiter de la lumière finissante d’un dimanche après-midi en terrasse d’une libraire indépendante.

Et pour exciter vos papilles et méninges, voici les mariages vin/livre

💥Rage against the machine / Le corps le sang la rage

💥 Rouge captif / L’Autobiographie du rouge

💥 Tresses à lier / Pour l’intersectionnalité

💥 Dans ma sphr’ / Passés singuliers

💥 Eau rouge / Ici, la Béringie

Publié le Laisser un commentaire

Lucie Albrecht / Sylvain / Même pas mal / Lancement

Vendredi 24 septembre à 18h30

Le second roman graphique de Lucie Albrecht raconte le quotidien de la jeune « youtubeuse » Charlotte et de sa grande sœur Romane, amenées à vivre les enthousiasmes et les épreuves de l’adolescence sans leur mère, emportée prématurément par un cancer du sein.Bouleversante ode à la vie et à la transmission, Sylvain aborde avec subtilité les thèmes de la perte d’un parent, de l’adolescence et de la sororité.