Publié le Laisser un commentaire

Sandra Lucbert et Barbara Stiegler / Verdier / Rencontre

Peut être une image de texte qui dit ’Rencontre avec Sandra Lucbert Le ministère des contes publics (éd. .edir) Personne ne sort les fusils (éd. Seuil) et Barbara Stiegler Du cap aux grèves (éd. .erdier) De la démocratie en Pandémie (éd. Gallimard) Animée par Christophe Pébarthe Barbara Stiegler Ducap mbilis Sandra Lucbert ministère publics Verdier Verdier 19H jeudi 30 septembre Librairie Le Monte-en-l'air Verdier 2,rue Mare 75020 Paris’

Rencontre avec Sandra Lucbert, autour de son livre Le Ministère des contes publics, et Barbara Stiegler, autour de Du cap aux grèves, à 19h.Animation : Christophe Pébarthe.

Présentations des deux ouvrages :
Le Ministère des contes publics, de Sandra LucbertUne maternité ferme. Un accouchement tourne mal. Un enfant meurt. Interpellé, le préfet n’a qu’une chose à dire : « nous sommes comptables de la dette publique ». Et le verrou est mis.Proposition de la littérature : tourner la clé.À l’évidence, tout tient dans une formule – mais qu’est-ce qu’elle tient cette formule ? Un ordre, des intérêts, un verrouillage. En guise de quoi on dit : LaDettePubliqueC’estMal. C’est un assommoir : trente ans de répétition, des parleurs, des figures, des grimaces – tous les tours de l’autorité. Qui n’y feront rien : ce seront toujours des contes.Mauvais livre de contes : l’ouvrir, le désosser, le bazarder.
Du cap aux grèves, de Barbara Stiegler
Récit d’une mobilisation. 17 novembre 2018 – 17 mars 2020Malgré le naufrage et la multiplication des alertes, le cap est à ce jour inchangé : c’est l’adaptation de toutes les sociétés au grand jeu de la compétition mondiale. Une marée de gilets jaunes a pourtant surgi sur le pont, bientôt rejointe par d’innombrables mutineries pour défendre les retraites, l’éducation et la santé. Reste, pour aller du cap aux grèves, à conjurer l’obsession du programme et du grand plan, qui paralyse l’action. Et à passer de la mobilisation virtuelle des écrans à la réalité physique des luttes et des lieux.À travers le récit de son propre engagement, Barbara Stiegler dit la nécessité de réinventer notre mobilisation là où nous sommes, en commençant par transformer les endroits précis et concrets de nos vies. 

Publié le Laisser un commentaire

Romain Dutter & Bouqé / Goodbye Ceausescu / Steinkis / Lancement

Mercredi 29 septembre à 18h30

Peut être un dessin animé de livre et texte qui dit ’Romain Dutter Paul Bona Bouqé GOODBYE GOODBYE CEAUSESCU CEAUSESCU Un road-trip trip documentaire dans la Roumanie post-communiste STEINKIS En librairie le 30 septembre STEINKIS’

Roumanie, 25 décembre 1989. Le monde assiste, médusé, au procès et à l’exécution du couple Ceausescu – retransmis en direct à la télévision –, qui sonnent la fin de l’un des régimes les plus tyranniques du bloc communiste. Marqué par ces images, Romain a eu envie de comprendre ce qu’est devenu ce pays si proche… et pourtant si méconnu. Trente ans plus tard, il embarque pour un road-trip trépidant avec une question en tête : « Vivre dans un pays post- communiste, c’est quoi ? » et découvre un visage de la Roumanie bien éloigné des clichés qui lui collent à la peau.
Histoire, folklore, politique, contre culture, religion, Roms ou Dracula… Goodbye Ceausescu n’élude aucun sujet et livre un témoignage authentique, vibrant et enthousiaste.