Publié le Laisser un commentaire

Aurélie Garand / Depuis qu’ils nous ont fait ça / Éditions du bout de la ville / Rencontre

Vendredi 25 novembre à 19h30

La communauté des Voyageurs est depuis toujours la cible d’un racisme systémique fait de mépris, de crainte, d’exclusion et de brutalité. Le 30 mars 2017, Angelo Garand est abattu de cinq balles par le GIGN chez ses parents. Son crime : il n’était pas rentré d’une permission de sortie à la prison de Poitiers où il purgeait une courte peine. Cinq ans après, malgré le combat acharné de sa sœur Aurélie, tous les recours sont épuisés. Ceux qui ont tué son frère ne seront jamais inquiétés.

Dans ce livre, elle nous adresse une douleur et une colère qui ne peuvent trouver de repos tant que la vérité ne sera pas entendue : l’exécution d’Angelo est l’aboutissement d’un long processus de déshumanisation.

Publié le Laisser un commentaire

Lancement de “Ce qu’on veut”

Jeudi 24 novembre à 18h30

La ktha compagnie, Rotolux Press et la librairie Le Monte en l’air ont le plaisir de vous convier au lancement du Livre “Ce qu’on veut”.

Au cours de l’année 2022, la ktha compagnie a imaginé un atelier d’écriture avec les élèves du Lycée Étienne Dolet dans le 20e arrondissement de Paris.
La question posée était : « que voulez-vous ? ». Cet atelier a donné lieu en mai dernier, à une campagne d’affichage à Ménilmontant, augmentée des revendications des habitant·e·s du quartier.
Rotolux Press s’est associé à la ktha compagnie pour publier le livre “Ce qu’on veut”, archive de cet affichage sauvage et témoignage de certaines des préoccupations de la jeunesse d’aujourd’hui.

Publié le Laisser un commentaire

Bienvenue au Wokistan / Binge audio / Rencontre

Mercredi 23 novembre à 19h30, rencontre avec Sam Bourcier, Kévi Donat, Aida N’Diaye et Diane Saint Réquier.

Bienvenue au Wokistan, c’est un ouvrage collectif qui réunit une trentaine de questions et leurs réponses d’intervenant·es différent·es pour mieux appréhender le monde qui nous entoure.
Pré-commandez dès maintenant et recevez-le en octobre 2022 !

Préfacé par Alice Coffin, avec des textes de Aïda N’Diaye · Alexia Boucherie · Catherine Corsini · Cédric Herrou · Christophe Deval · Claire Richard · Diane Saint-Réquier · Étienne Klein · Grace Ly · Illana Weizman · Jane Sautière · Jeanne Burgart Goutal · Julie Pagis · Juliette Rousseau · Kévi Donat · Louise Delavier · Louise Tourret · Mathilde Larrère · Maxime Donzel · Mickaël Labbé · Miguel Shema · Océan · Olympe de G. · Pauline Harmange · Rokhaya Diallo · Sam Bourcier · Shirley Souagnon · Sophie Côté · Tal Madesta · Warda Khemilat

Ce livre, c’est quoi ?

Doit-on lire Zemmour ?
Que faire du prénom assigné à notre naissance ?
Y a-t-il déjà eu des statues déboulonnées en France ?
Ça coûte quoi de s’engager ?
La révolution est-elle possible ?

Adapté de La Dose, la lettre hebdo de Binge Audio, l’ouvrage réunit des textes de 30 auteur·ices différent·es avec qui nous avons collaboré ces dernières années chez Binge Audio.

Ces questions, ce sont celles que vous nous avez posées après avoir écouté nos podcasts : Programme B, Les Couilles sur la table, Le Coeur sur la Table, Camille, Kiffe ta race, Parler comme jamais… Car vous qui écoutez des podcasts, vous avez toustes un point commun : vous aimez avoir des réponses aux questions que vous vous posez sur ce monde en train de changer, vous aimez aussi avoir des réponses à des questions que vous ne vous étiez pas encore posées et surtout chaque réponse vous amène vers de nouvelles questions, de nouveaux horizons.

Vos questions, nous sommes allé·es les poser à des spécialistes qui y ont déjà réfléchi et qui ont quelque chose à nous apporter collectivement, et nous avons décidé de les réunir dans ce livre : une trentaine de questions aussi bien intimes que sociales et politiques, et leurs réponses documentées, synthétiques et accessibles.

Ce livre, c’est pour qui ?

Pour toustes celles et ceux qui restent à l’écoute du monde en train de changer, pour toustes celles et ceux qui se posent les mêmes questions que nous mais qui n’ont pas encore eu la réponse, pour toustes celles et ceux qui aimeraient propager ces réponses autour d’elles et eux mais qui ne savent pas encore comment le faire…

Ce livre, c’est pour tous les gens, qui, comme nous, veulent explorer les changements actuels de la société, veulent engager des réflexions individuelles ou collectives sur ces sujets, sur des injonctions, des normes établies. C’est pour les auditeur·ices de Binge Audio, mais pas forcément.

Bref, finalement, c’est un peu un guide de survie au monde d’aujourd’hui.

Publié le Laisser un commentaire

Sophie Labelle / Rencontre et dédicace

Lundi 21 novembre à 19h30, rencontre et dédicace avec Sophie Labelle, qui est de passage en France, pour qu’elle nous parle de l’ensemble de son travail. Ce sera aussi l’occasion de se procurer ses différents romans et bandes dessinées.

Sophie Labelle est bédéiste, conférencière et autrice. Elle a commencé en 2014 la bande dessinée en ligne Assignée garçon. Son oeuvre a rapidement gagné une popularité internationale. Sa série de romans jeunesse « Ciel » a été publiée aux Éditions Hurtubise.

Publié le Laisser un commentaire

Le pire Noël de ma vie / Victoria Kaario et Juliette Binet / Rouergue / Dédicace

« C’est Noël et toute la famille est réunie pour la distribution de cadeaux. Les déballages vont révéler d’étonnantes surprises… »

Juliette Binet est née en 1984 à Rennes. Diplômée de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle a publié son premier livre en 2007 chez Autrement, Edmond. Elle a également publié des albums chez Gallimard Giboulées et Albin Michel ainsi que plusieurs albums au Rouergue. Elle vit et travaille désormais à Paris.

Diplômée en histoire du théâtre ainsi qu’en linguistique, Victoria Kaario est autrice et scénariste. Elle a écrit une vingtaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture. Elle est lauréate du Fonds Podcasts originaux SACD/ France Culture 2020. Parallèlement à son activité d’autrice, Victoria anime des ateliers d’écriture, notamment à Sciences Po Paris et à la Maison de la Poésie.

Publié le Laisser un commentaire

Pochep / La Pierre bleue / BDCul / Lancement

Jeudi 17 novembre à 18h30

Au crépuscule des âges, vit Jan-Jâk, un jeune homme cro-mignon. Guerrier curieux et philanthrope, il cherche une petite tanière chaude et humide lorsqu’il rencontre une tribu de sympathiques chasseurs-queuteurs en pleine traque d’un troupeau de Deux-Nez. Selon eux, la corne du rhinocéros serait capable de guérir leur chef Pââ-Trik de la terrible malédiction qui le frappe : son bambou qui-crache reste plus mou qu’une liane. Les villageois voient dans le jeune et beau Jan-Jâk au-derrière-de-feu, l’opportunité de rallumer le volcan éteint de leur souverain. Il y a plus de 500 000 saisons, Jan-Jâk s’élançait vers l’inconnu, à la découverte de ceux-qui-se-sucent debout : les hommes. Aujourd’hui, grâce à Pochep, grand spécialiste de l’homo erectus, c’est enfin la guerre du foutre dans la collection BD-Cul ! Rahaaaaa ! 

Publié le Laisser un commentaire

Martin Lamotte / Au-delà du crime. Ethnographie d’un gang transnational / CNRS éditions / Rencontre

Originaires des prisons de Porto Rico, les Ñetas se sont développés sur la côte est des États-Unis à partir de la fin des années 1980. À l’heure de la  » guerre contre la drogue « , ils sont l’un des principaux gangs de New York, impliqués dans les conflits de territoire qui déchirent la ville. Le groupe s’étend ensuite, au tournant des années 2000, en Amérique Latine et en Europe. Dans le même temps, au risque de divisions intestines, La Asociación (comme l’appellent aussi ses membres) entreprend une  » pacification  » interne pour se concevoir avant tout comme un mouvement de lutte œuvrant pour l’amélioration du sort des opprimés.

Partagée entre New York, Guayaquil et Barcelone, cette enquête interroge la manière dont un tel collectif se construit et se transforme. Par-delà l’imaginaire cinématographique, télévisuel ou musical attaché aux gangs, elle met en lumière son fonctionnement au quotidien : sa structuration, les rapports de pouvoir et les tensions qui le traversent, ses lois et rituels propres, ses différentes façons de s’ancrer dans l’espace ou de dire son histoire, ses ambitions spirituelles, sociales et politiques, son rapport à l’écrit ou à la violence.

En retraçant le parcours de ses membres, en revenant sur la relation qui se tisse entre l’anthropologue et les Ñetas, cette ethnographie vivante et sensible interroge ce qu’est un gang au-delà du crime ; elle montre les ressources qu’il peut offrir à une population bloquée dans les marges d’un capitalisme prédateur.

Publié le Laisser un commentaire

Métiers de rue : Observer le travail et le genre à Paris en 1900 / Juliette Rennes / Rencontre

Vendredi 18 novembre à 19h30, rencontre animée par Etienne Anheim

Le 21 février 1907, une foule se presse sous une pluie battante devant le 94, rue Amelot dans le XIe arrondissement pour voir les deux premières cochères parisiennes s’élancer. Honnies ou célébrées avant d’être oubliées, ces pionnières constituent le point de départ de l’enquête de Juliette Rennes sur le travail de rue à la Belle Époque. Dans un Paris en pleine transformation qui loue la consommation et s’ouvre au tourisme, les activités sur la voie publique, de la vente ambulante au transport en passant par les arts forains, sont présentées sous un angle pittoresque par la presse, les éditeurs de cartes postales et des auteurs en vue.

Riche de plus de 180 illustrations, ce livre confronte les représentations des métiers de rue, souvent fantasmées, aux expériences des travailleuses et travailleurs. Les sources mobilisées, allant de la culture visuelle aux statistiques publiques, des archives policières aux reportages de presse et aux récits de soi, rendent alors saillantes les formes variées et inégalitaires d’usages de la rue et de visibilité selon les positions de classe, de genre et d’âge. Cette ethnographie historique offre ainsi des ressources précieuses pour comprendre les reconfigurations de l’espace urbain contemporain et ses futurs possibles.

Publié le Laisser un commentaire

Annulé : D̶e̶s̶ ̶p̶a̶i̶l̶l̶e̶t̶t̶e̶s̶ ̶s̶u̶r̶ ̶l̶e̶ ̶c̶o̶m̶p̶o̶s̶t̶.̶ ̶É̶c̶o̶f̶é̶m̶i̶n̶i̶s̶m̶e̶s̶ ̶a̶u̶ ̶q̶u̶o̶t̶i̶d̶i̶e̶n̶ ̶/̶ ̶M̶y̶r̶i̶a̶m̶ ̶B̶a̶h̶a̶f̶f̶o̶u̶ ̶/̶ ̶R̶e̶n̶c̶o̶n̶t̶r̶e̶

Mercredi 9 novembre à 19h30

Tout à la fois récit, essai, mais aussi témoignage d’une époque et d’un engagement, Des paillettes sur le compost est une exploration sensible et politique du quotidien. Dans un style enlevé – parfois cru, souvent cri – Myriam Bahaffou montre que c’est dans les replis de situations ordinaires (un rendez-vous chez l’esthéticienne, un déjeuner en terrasse…) que se déploie la puissance des écoféminismes.

Elle dynamite les codes et jongle avec les concepts, comme elle navigue dans la vie entre recherche et militantisme. Elle explore, dissèque, raconte des histoires décoloniales, antispécistes, queer et magiques. Loin d’être une philosophie désincarnée, un label marketing ou un argument électoral, l’écoféminisme se révèle en prise directe avec la réalité et la chair. Les mots de Donna Haraway, Audre Lorde, Jacques Derrida et bell hooks se mêlent aux cris des guerrières du Rojava et aux incantations des fées et des sorcières… dans ce livre qui, dans la pure tradition écoféministe, laisse joyeusement s’entrelacer les voix et les formes narratives.