Publié le Laisser un commentaire

Taquineries et autres bondieuseries autorisées / Exposition

Du 27 janvier au 12 février. Signature en présence des deux auteurs le mardi 10 février à 18h30.

Le Monte-en-l’air et Artefiz éditions présentent une sélection d’œuvres originales :

de Laure Boin, à l’occasion de la publication fin 2014, du Livre-objet : « Bondieuseries »

de Saint-Oma, à l’occasion de la publication fin 2014, du Livre-objet : Taquineries défendues

Ce diaporama nécessite JavaScript.


« Laure Boin a rehaussé des images magnifiques mais stériles, qui après des décennies d’une existence moribonde retrouvent du sens, de l’humour et de la vie ». Robert Crumb

« Finesse de la pensée, humour, lyrisme tout en mode mineur, absurdité, amour
Les situations cocasses où l’humain n’est plus que lui-même… des images qu’on se fait de soi même où l’on « se voit »… mais pas si bien. » Agnès b.

Les deux artistes qui débutent l’aventure des aventures, Laure Boin et Saint-Oma, sont à première vue très différents.
Mais à bien y regarder, ils ont en commun une forte singularité, une passion et un engagement puissants pour leur art. Ils partagent une même démarche qui se veut sans concession.
Ils ne sont pas là pour provoquer ou pour heurter (quoique !) ; ils sont là pour faire émerger ce qui les touche, ce qui les passionne, ce qui les hante – aussi – et nous révéler un univers très personnel, grave, tendre et drôle.
A la fois montrer du doigt, s’exposer tout en sensibilité, donner à penser et puis livrer leurs créations au tamis de l’humour (noir ou avec couleurs) pour mieux susciter la connivence, les sourires et plus si affinité.

« BONDIEUSERIES », de Laure Boin
TAQUINERIES DEFENDUES, de Saint-Oma

Une forme originale : un Leporello (60 pages se dépliant et se retournant au gré des humeurs/humour jusqu’à atteindre 4,65 mètres).
Edition limitée à 199 exemplaires.
Tous les exemplaires numérotés et signés.
Un tirage de tête composé du Livre-objet signé et dédicacé, d’une oeuvre originale, le tout dans un coffret griffé aux couleurs de l’artiste – 30 exemplaires, numérotés I à XXX.

Publié le Laisser un commentaire

Soirées de l’édition indépendante #1 – Le Nouvel Attila

Mardi 20 janvier  à 18h30 se tiendra la première soirée de l’édition indépendante, une exploration des catalogues d’éditeurs indépendants organisée par le MOTif en partenariat avec les librairies indépendantes du 20e arrondissement.

attilaPrésentation des éditions Le Nouvel Attila en compagnie de Benoît Virot et de son équipe. Lectures, entretiens et coups de cœur seront au programme de la soirée, avec l’envie de faire découvrir au public ce qu’est le travail d’un éditeur, ce qu’impliquent ses choix et les grandes idées qui animent son catalogue.

On évoquera toutes les facettes de cette singulière maison d’édition : des mondes imaginaires aux univers oulipiens, de la création française parue et à venir au choix des rééditions, le souci du bel objet, de l’accompagnement graphique des textes, le tout saupoudré d’un peu de cet humour fantasque qui fait le charme de ce barbare des lettres. Attention, quelques invités surprise pourraient venir troubler le bon déroulement de la soirée.

Fondé en 2013, le Nouvel Attila s’inscrit dans le sillage des éditions Attila. Littératures étranges et étrangères… Le nouvel Attila cultive les genres inclassables et les mauvaises herbes littéraires, en proposant traductions, rééditions de trésors oubliés, et quelques auteurs français choisis. A raison de 6 à 8 livres par an, fruit de la rencontre et du travail entre un auteur (ou son traducteur), un dessinateur et un graphiste, la maison tente de tisser des passerelles entre les textes, et de donner un sens au mot « catalogue ».

La soirée sera animée par Julien Delorme

Publié le Laisser un commentaire

Omar Benlaala / La barbe / Editions du Seuil

Samedi 17 janvier à 18h30, rencontre avec Omar Benlaala, auteur de La barbe publié aux éditions du Seuil dans la collection Raconter la vie.

barbeOmar retrace dans ce livre un itinéraire précurseur, le sien : comment, jeune Français d’origine algérienne, il est devenu, au milieu des années 1990, l’un des premiers « barbus ». Il raconte les étapes successives de sa quête d’identité : décrochage scolaire, apprentissage accéléré de l’islam dans les mosquées de la région parisienne, voyages initiatiques à travers le monde, puis défonce sur les pistes de danse. Au terme de ces expériences, il trouve finalement son équilibre dans une pratique spirituelle apaisée. Il y a dix ans, alors qu’un nombre croissant de jeunes font le choix de l’islamisme, Omar coupe sa barbe et redevient invisible. Commence alors pour lui une nouvelle quête, ne visant plus ni l’absolu ni la distinction, celle du calme intérieur. Le parcours singulier d’Omar aide à comprendre celui d’autres jeunes qui, aujourd’hui, se cherchent dans la religion.

N’ayant jamais mis les pieds dans une mosquée, je ne savais pas ce que j’allais y trouver. Mais parfaitement ce que je fuyais.

Avec La Barbe, la collection accueille pour la première fois un auteur du site raconterlavie.fr.

Publié le Laisser un commentaire

Laure Limongi / L’Hospitalité : Fabrice Midal / Simplement être là, le coeur grand ouvert / Editions Grand du Est / Rencontre

Lundi 12 janvier à 19h, dans le cadre de sa résidence à la librairie Le Monte-en-l’air, nommée L’Hospitalité, Laure Limongi reçoit FABRICE MIDAL, l’une des voix les plus pertinentes de la méditation en Occident. Le nom de cette pratique ancestrale est devenu familier, souvent associée aux pratiques de développement personnel ; or ses origines sont tout autres et ses implications tellement plus profondes et amples qu’une simple activité d’hygiène psychique… C’est à ce retour aux sources que s’attachera cette soirée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié le Laisser un commentaire

Culture commune « Images, dépression, société » / Exposition collective / Vernissage

Du 08 au 25 janvier 2015. Vernissage le jeudi 8 janvier à 18h30 en présence d’une bonne partie des artistes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Mais qui a dessiné ces décors ? Ils ne respectent pas… la loi sur les publications destinées à la jeunesse ! »

Raymond Pettibon.

Réalisés pour l’essentiel en sérigraphie à un tirage les vouant rapidement à l’extinction, les ouvrages de Culture Commune entendent cultiver l’idiotie, la grotesque et témoigner des pratiques de l’underground graphique actuel, collages ou simples images trouvées, bad painting, dessins mal faits. Tout ce que la paresse intellectuelle et le mauvais esprit peuvent produire d’images déprimées, entre spiritisme et désordre organique, plaisir régressif et mauvais rêve.

Dans ces livres – partage ironique d’une culture commune de la laideur, du mauvais goût -, il est question de la mort, celle des chiens, des institutrices, mais aussi d’ombre, d’amour, de jardins et de fontaines. Autant dire de n’importe quoi.

Nous avons d’autres projets, l’aplanissement de toutes les montagnes, de nouveaux livres, des expositions.

L’exposition « Images, société, dépression » présente la dizaine d’artistes édités l’an passé par Culture Commune, micro-label d’édition de livres et d’estampes créé au printemps 2013 par Guillaume Soulatges, à savoir :Nadia AgnoletNoémie Barsolle, Jean-Michel Bertoyas,GéraudDav GuedinJean KristauLéo QuiévreuxOlivier TexierYann TréhinVéro et Passenger of Shit (dont un livre-disque est à paraître en 2015 en collaboration avec le label BRK).

Publié le Laisser un commentaire

Fanzine Les Culottes n°1 / Lancement

LesculottesMercredi 7 janvier de 18h à 21h

Lancement du premier numéro des Culottes.

Au programme:
_ apéro
_ appel à la participation pour le numéro 2
_ dessin collectif

La liste des participants :
Vincent Rouzière, Kevin Roualland, Edgar Anselme, Anh Le, Louise Larger Thiercelin, Veronica Comin, Perrine Honoré, Léna Gibert, Thomas Rouzière, Mikaël Moune, Clément Fourment, Maëlle Foix, Mathilde Ernst, Camille Gobourg, Nicolas Verdier

Le prix des fanzines est fixé à 5€

https://www.facebook.com/lesculotteslefanzine

les-culottes-fanzine.tumblr.com

Publié le Laisser un commentaire

Benoît Grimalt / Photos-souvenirs / Poursuite éditions / Lancement

Samedi 06 décembre à partir de 18h00, à l’occasion de la parution de PHOTOS-SOUVENIRS, lancement en présence de Benoit Grimalt

Ce diaporama nécessite JavaScript.

72 pages I 15 x 21 cm I Relié, marquage or
500 exemplaires I décembre 2014
ISBN : 978-2-918960-80-5

« Benoît Grimalt s’impose un jeu : reconstituer par le dessin la dernière photographie d’une pellicule avant son développement. Plusieurs tentatives dessinées permettent de saisir ses doutes, ses hésitations, ses oublis. Si la photo fixe une situation, le dessin permet des ajustements : un cadrage un peu différent, une autre position. Le dessin montre ainsi ce que l’image aurait pu être quelques instants plus tard (…).
Avec ce travail, Benoît Grimalt questionne le rapport de l’image à la mémoire. La photographie contribue à la construction de cette dernière, avec ces images qui livrent le témoignage d’instants oubliés (…). En recourant au dessin, il affine encore davantage les motifs dont il souhaite se souvenir, délaissant le superflu et les inévitables scories. Un jour, un visiteur a dit à l’artiste que c’était certainement « l’image plus que la photographie » qui l’intéressait. Sans doute n’avait-il pas tort : à travers la photographie ou le dessin, Benoît Grimalt enrichit avant tout une collection personnelle, un album idéal d’images vouées aux belles choses. »

Marylène Malbert

Extraits de l’article « Benoît Grimalt, le photographe et ses crayons », paru dans la revue Facettes, novembre 2014.