Publié le Laisser un commentaire

Deeprose / Sérigraphies / Exposition

Vernissage le jeudi 12 juillet à 18h30.

Exposition du 12 au 22 juillet

DEEPROSE est un duo formé par Maud Guercher et Grégory Camilleri.

Elle est graphiste indépendante, il est artiste plasticien, ils ont l’envie commune d’associer leurs univers dans des recherches et expérimentations autour de l’imprimé, la typographie, l’objet livre…

La série d’affiches présentée au Monte-en-l’air est un extrait de « Néons », une suite de 100 affiches imprimée en sérigraphie en avril 2012, composée d’un poème et d’un dessin typographique original. Un état de recherche s’exprime. Une combinaison de formes altérables, changeantes, discontinues, errantes, flottantes. Par la superposition des couches, la phrase se devine, s’éclaire ou s’atténue, les matières des encres se reflètent ou s’éteignent. Le papier est noir mat, suscitant un nouveau rapport à l’image imprimée, aux rencontres des couleurs et aux transformations des matières…

Pour en savoir plus allez voir les sites de Maud Guerche et Gregory Camilleri.

Publié le Laisser un commentaire

Le Monte-en-l’air sur France Inter


Avant le lancement de sa tournée estivale, Catherine Ringer vient nous présenter son nouveau clip, celui du titre Punk 103.  Chanson écrite et composée par Catherine Ringer, mise en musique par elle même, Mark Kerr, RZA et les musiciens de Stone Mecca.

Dans ce clip haut en couleur, les couplets sont dessinés, les refrains filmés… Catherine Ringer est accompagnée ce soir du réalisateur Marc Druez, et de  l’illustrateur Dav Guedin.

Si vous voulez écouter Catherine Ringer, Dav Guedin et Marc Druez parler du Monte-en-l’air et du clip dans l’émission La caravane passe sur France Inter c’est à 26 mns ici.

Plus d’images des dessins  réalisés par les frères Guedin pour le clip ici.

Le 45 tours et les BD des frères Guedin en vente au Monte-en-l’air.

Publié le Laisser un commentaire

Lancement / Poli n°6 et catalogue « la fabrique des films »

Samedi 7 juillet à 18h30

Rencontre autour d’un verre à l’occasion de la parution du numéro 6 de la revue Poli « Les promesses de l’archive » et de l’ouvrage « La Fabrique des films » publié par Poli éditions.

Pour son sixième numéro Poli a fait peau neuve. Si la revue a désormais un nouveau format et une nouvelle charte graphique, elle poursuit son travail d’exploration des usages et expressions des cultures visuelles contemporaines. Intitulé « Les promesses de l’archive », ce numéro questionne en particulier la place qu’occupe désormais une activité archivistique devenue pratique culturelle ordinaire, au travers de contributions d’auteurs tels que Douglas Crimp, Louise Merzeau, Eyal Sivan ou Geneviève Sellier. Depuis l’avènement des environnements numériques, la recherche de documents et la sauvegarde en ligne, sur les réseaux sociaux, dans « les nuages » ou sur des plateformes sécurisées, sont aujourd’hui des actions quotidiennes qui témoignent de nouveaux rapports à l’information. En interrogeant l’état de tension entre archive et mémoire, à propos d’objets aussi divers que le dépôt légal du web, la création documentaire, l’obsolescence des disques durs ou la conservation de la performance, ce numéro de Poli s’essaye à faire promettre à l’archive que nos mémoires vivent.

Le livre La Fabrique des films propose une déambulation critique parmi les sentiers qui parcourent la conception du cinéma de recherche, en révélant les cheminements, les traces et le devenir. Ce livre, qui accompagne l’exposition éponyme du collectif pointligneplan, connu pour son engagement dans la production et diffusion du cinéma expérimental, propose des contributions visuelles et essais d’Érik Bullot, Jean Breschand, Valérie Mréjen, Bertrand Schefer, Vincent Dieutre ou Christian Merlhiot. Il s’agit du premier ouvrage publié par Poli éditions. L’exposition est à voir jusqu’au 22 juillet 2012 à la Maison d’Art Bernard Anthonioz – Fondation nationale des arts graphiques et plastiques, à Nogent-sur-Marne.

Poli – Politique de l’image
www.poli-revue.fr
Belles Lettres Diffusion Distribution
La revue Poli est soutenue par la Région Ile-de-France et le Centre National du Livre.
140 pages.
12 euros.
ISBN: 978 2 9534545 5 0

Publié le Un commentaire

Henriette Valium / No es su culpa / Exposition

Vernissage mercredi 4 juillet à 18h30

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Né en 1959 « dans un trou de merde nommé kénada », Henriette Valium est l’un des plus fameux héritiers de la bande dessinée underground des années 60. Depuis près de trente ans, il pousse son art vers les plus ultimes frontières, avant-gardiste dans le dessin, hardi dans la mise en page, suprêmement personnel dans les thèmes et le langage.

Auteur d’une foultitude d’ouvrages souvent auto-édités aux noms évocateurs (1000 Rectums, The Clinical visit, Primitive crétin, La Prison anale des frères rouges, Curés malades, Mutants…), il trouve aussi le temps de faire de la peinture et a même connu son heure de gloire dans la musique avec son groupe Valium et les Dépressifs.

Il a été publié en France par Chacal puant, Le Dernier Cri et L’Association.

La « grosse kaliss de tabarnak de chienne » d’Henriette Valium sera présente au Monte-en-l’air le mercredi 4 juillet à partir de 18h30 pour le vernissage de son exposition.

Exposition du 4 au 10 juillet

Henriette Valium exposera ensuite au Dernier Cri, à la Friche Belle de Mai à Marseille, du 15 au 19 juillet.

http://www.henriettevalium.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henriette_Valium

Publié le Laisser un commentaire

Fleur de salive / Bertrand Mandico / Editions Cornélius

Rencontre avec Bertrand Mandico mardi 3 juillet à 18h30

Au fil des saisons, une humanité délicate et féroce a pris vie sous la plume de Bertrand Mandico. Au détour d’un voyage en ballon, on croisera une vendeuse de chaussures, des souvenirs de jeunesse, une chaussette vivant loin de tous, un œuf sur le plat sur la branche et des écureuils amateurs d’enfants.

Cette série de dessins au stylo bille, mis en couleur à l’aquarelle et mouillés de salive, a vu le jour comme une collection de notes, prélude à un film hypothétique, libre digression autour de l’œuvre de la Comtesse de Ségur. Devenu un ouvrage à vocation didactique, on y apprend toutes sortes de choses sur ce que l’on nomme communément les Sciences Naturelles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bertrand Mandico est diplômé de l’École de cinéma d’animation des Gobelins. Après quelques films d’animation aux atmosphères organiques et surréalistes (Le Cavalier Bleu, prix du meilleur projet au festival d’Annecy, en 1998), il se dirige vers la prise de vue réelle. D’abord pour des films de commande où il développe un univers insolite (publicités, vidéoclips, mini-séries), puis pour ses courts-métrages de fiction aux univers radicaux. Il se consacre en outre à l’écriture de longs-métrages et continue à réaliser des films multi-formats, dont Boro in the Box.

http://www.bertrandmandico.com/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bertrand_Mandico

Publié le Un commentaire

Catherine Ringer & Les Frères Guedin

Vendredi 22 juin à 18h30 : à l’occasion de la sortie de « Punk 103 », son nouveau clip dessiné par les Frères Guedin et réalisé par Marc Druez, Le Monte-en-l’air reçoit Catherine Ringer pour une soirée festive, vernissage de l’exposition des Frères Guedin, projection du clip et signatures.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Seront proposés à la vente des tirages numérotés et signés réalisés par les Frères Guedin pour le clip ainsi qu’un 45 tours de Catherine Ringer spécialement édité pour l’occasion.

Une co-production Six sarl, Corida, Because Music & Le Monte-en-l’air

http://www.ritamitsouko.com/
http://lesfreresguedin.blogspot.fr/

Exposition jusqu’au 3 juillet 2012

Publié le Laisser un commentaire

Antoine d’Agata / Position(s) / Avarie Publishing / Lancement

Le samedi 23 juin à 18h30 !

Lancement de Antoine d’Agata Position(s), Avarie Publishing : projection de photos, présentation du livre par son éditrice Giuliana Prucca. Des livres dédicacés par Antoine d’Agata seront disponibles.

Un journal écrit à la troisième personne qui trace “le cours inexorable du vide vers le vide” du travail artistique d’Antoine d’Agata. Une expérience littéraire et photographique où l’écriture, parfois descriptive, parfois poétique, se noue à l’image dans une continuité narrative. Une forme de résistance du photographe qui, à travers une participation intime à sa matière, une superpositon totale d’art et de vie, se dirige vers sa disparition et l’annulation du sujet dans le neutre de l’image. Membre de l’agence Magnum, Antoine d’Agata est un des photographes les plus influents de sa génération. Il vit entre Paris et Marseille, et il voyage à travers le monde. Actuellement il expose au Musée de la Photographie de La Haye en Hollande du 26 mai au 2 septembre

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le site de l’éditeur Avarie. La page d’Antoine d’Agata sur le site de Magnum. D’autres photos ici.

Présentation vidéo de Position(s).

Un article sur le blog du Monde.fr

POSITION(S)
Textes et images d’Antoine d’Agata
Edité par Giuliana Prucca
Broché, 124 pages
Format: 13,5 x 18 cm
Affiche: 85,4 x 64 cm
Anglais | Français | Italien
25 photos en n/b et 2 en couleurs
35 euros
isbn: 978-2-9541974-0-1