Publié le Laisser un commentaire

Pétrole, le déclin est proche / Matthieu Auzanneau et Hortense Chauvin / Reporterre & Seuil

Mardi 5 octobre à 19h

Peut être une image de voiture, plein air et texte qui dit ’PÉTROLE LE DÉCLIN EST PROCHE MATTHIEL AUZANNEAU AVEC HORTENSE CHAUVIN Seuil Re orterre- qué’

Le « pic pétrolier » est de retour. Dans les années 2000, l’idée que la production de pétrole plafonnerait bientôt avant de décroître agitait le monde de l’énergie. Le boum du pétrole de schiste aux États- Unis a semblé invalider cette prévision, offrant un sursis à un monde toujours accro à l’or noir. Mais ce boum révèle ses fragilités, et le compte à rebours continue. Faute de réserves suffisantes, la production mondiale risque d’entrer en déclin au cours des années qui viennent.En se basant sur des données géologiques et industrielles jusqu’ici confidentielles, les auteurs lancent l’alerte sur une menace largement ignorée… sauf des pétroliers eux-mêmes ! L’ère de l’abondance touche à sa fin. Si l’économie n’anticipe pas ce sevrage, les conséquences promettent d’être sévères. De surcroît, prévient cet ouvrage solidement documenté, le déclin de la manne pétrolière risque de provoquer des bouleversements géopolitiques majeurs. Une solution existe : prendre au sérieux nos engagements climatiques, et sortir enfin de la dépendance au pétrole. Ce livre sonne comme un réveil urgent.
Matthieu Auzanneau est un des meilleurs spécialistes français du pétrole, et son livre, Or noir, réédité en poche (La Découverte, 2021), est une référence du domaine. Il dirige The Shift Project.Hortense Chauvin est journaliste à Reporterre, le quotidien de l’écologie.

Publié le Laisser un commentaire

Victoire de Changy et Marine Schneider / Le Bison Non-Non / Dédicace

Peut être une image de plein air et texte qui dit ’LE BISON NON-NON Victoire Changy LANCEMENT RENCONTRE ET DÉDICACES EN PRÉSENCE DE VICTOIRE DE CHANGY ET MARINE SCHNEIDER ambourakis @m ourakia LIBRAIRIE LE MONTE-EN-L'AIR MONTE- SAMEDI 2 OCTOBRE À 15H 2, RUE DE LA MARE 75020 PARIS’

Dédicace avec Victoire de Changy et Marine Schneider pour la sortie de leur album jeunesse « Le Bison Non-Non ».Quand le bison Non-Non arrive sur terre, une terre d’automne aux couleurs jaune, orange et marron, il est évident qu’il n’est pas comme les autres petits bisons. Il est né tellement poilu que, sur son visage, on ne voit que ses deux yeux ronds, pas de bouche ni de nez ! Alors, lorsque ses parents se demandent quel
nom on donne à un bébé bison et qu’ils proposent Bisonson, Bisonnet ou même Bisou, ils n’ont pour seule réponse que celle de ses yeux qui semblent dire « non, non ! ». À tel point que finalement, tout le monde décide de l’appeler le bison Non-Non. Le petit bison grandit et on continue d’interpréter son regard comme des non : non aux pommes de pin, non aux châtaignes, non à l’herbe sous la neige, non aux jeux. C’est tellement
extravagant qu’on pourrait se demander s’il continuerait de dire « non » à tout s’il pouvait parler ? La rencontre incongrue avec un petit homard – et ses pinces ! – va sans doute soulever toute ambiguïté…

Publié le Laisser un commentaire

La Mélancolie de la nasse / Xavier Calais / Editions du commun / Rencontre

Vendredi 1er octobre à 19h

Peut être une image de texte qui dit ’LA MÉLANCOLIE DE LA NASSE Xavier Calais 0 -- éditions du commun’

La nasse est une technique policière bien connue qui consiste à encercler une foule lors d’une manifestation. Sur fond du mouvement de lutte contre la réforme des retraites, fin 2019 et début 2020, l’auteur dresse le tableau d’une contestation, mais aussi des villes prisent en étau par une politique sécuritaire, des manifestations qui tournent en rond, littéralement, sur un circuit tout tracé, des compagnies d’intervention, des charges, des nasses.Dans ce court récit, l’auteur raconte l’expérience singulière d’une de ces nasses, son arrestation et sa confrontation avec la police dans ce qui s’apparente à un interrogatoire burlesque. Une écriture précise et un personnage pince-sans-rire qui donnent à la scène un ton comique rafraîchissant, tout en saissant un moment politique.

Publié le Laisser un commentaire

Sandra Lucbert et Barbara Stiegler / Verdier / Rencontre

Peut être une image de texte qui dit ’Rencontre avec Sandra Lucbert Le ministère des contes publics (éd. .edir) Personne ne sort les fusils (éd. Seuil) et Barbara Stiegler Du cap aux grèves (éd. .erdier) De la démocratie en Pandémie (éd. Gallimard) Animée par Christophe Pébarthe Barbara Stiegler Ducap mbilis Sandra Lucbert ministère publics Verdier Verdier 19H jeudi 30 septembre Librairie Le Monte-en-l'air Verdier 2,rue Mare 75020 Paris’

Rencontre avec Sandra Lucbert, autour de son livre Le Ministère des contes publics, et Barbara Stiegler, autour de Du cap aux grèves, à 19h.Animation : Christophe Pébarthe.

Présentations des deux ouvrages :
Le Ministère des contes publics, de Sandra LucbertUne maternité ferme. Un accouchement tourne mal. Un enfant meurt. Interpellé, le préfet n’a qu’une chose à dire : « nous sommes comptables de la dette publique ». Et le verrou est mis.Proposition de la littérature : tourner la clé.À l’évidence, tout tient dans une formule – mais qu’est-ce qu’elle tient cette formule ? Un ordre, des intérêts, un verrouillage. En guise de quoi on dit : LaDettePubliqueC’estMal. C’est un assommoir : trente ans de répétition, des parleurs, des figures, des grimaces – tous les tours de l’autorité. Qui n’y feront rien : ce seront toujours des contes.Mauvais livre de contes : l’ouvrir, le désosser, le bazarder.
Du cap aux grèves, de Barbara Stiegler
Récit d’une mobilisation. 17 novembre 2018 – 17 mars 2020Malgré le naufrage et la multiplication des alertes, le cap est à ce jour inchangé : c’est l’adaptation de toutes les sociétés au grand jeu de la compétition mondiale. Une marée de gilets jaunes a pourtant surgi sur le pont, bientôt rejointe par d’innombrables mutineries pour défendre les retraites, l’éducation et la santé. Reste, pour aller du cap aux grèves, à conjurer l’obsession du programme et du grand plan, qui paralyse l’action. Et à passer de la mobilisation virtuelle des écrans à la réalité physique des luttes et des lieux.À travers le récit de son propre engagement, Barbara Stiegler dit la nécessité de réinventer notre mobilisation là où nous sommes, en commençant par transformer les endroits précis et concrets de nos vies. 

Publié le Laisser un commentaire

Romain Dutter & Bouqé / Goodbye Ceausescu / Steinkis / Lancement

Mercredi 29 septembre à 18h30

Peut être un dessin animé de livre et texte qui dit ’Romain Dutter Paul Bona Bouqé GOODBYE GOODBYE CEAUSESCU CEAUSESCU Un road-trip trip documentaire dans la Roumanie post-communiste STEINKIS En librairie le 30 septembre STEINKIS’

Roumanie, 25 décembre 1989. Le monde assiste, médusé, au procès et à l’exécution du couple Ceausescu – retransmis en direct à la télévision –, qui sonnent la fin de l’un des régimes les plus tyranniques du bloc communiste. Marqué par ces images, Romain a eu envie de comprendre ce qu’est devenu ce pays si proche… et pourtant si méconnu. Trente ans plus tard, il embarque pour un road-trip trépidant avec une question en tête : « Vivre dans un pays post- communiste, c’est quoi ? » et découvre un visage de la Roumanie bien éloigné des clichés qui lui collent à la peau.
Histoire, folklore, politique, contre culture, religion, Roms ou Dracula… Goodbye Ceausescu n’élude aucun sujet et livre un témoignage authentique, vibrant et enthousiaste.

Publié le Laisser un commentaire

La vie des choses / Premier parallèle / Lancement

Mardi 28 septembre à 19h30

Peut être une image de texte qui dit ’GIL BARTHOLEYNS MANUEL CHARPY MIKAELA LEMEUR L'ÉTRANGE ET FOLLE AVENTURE DU GRILLE-PAIN DE LAMACHINE A COUDRE ET DEI GENS qU J'EN SERVENT LE MYTHE DU RECYCLAGE carnets parallèles la vie des choses 中 carnets parallèles/la vie des choses’

Faire parler les objets qui nous entourent et les appréhender avec un regard neuf : c’est le projet de la série de livres « La vie des choses », en partenariat avec la revue Techniques & Culture.Soirée de lancement à l’occasion de la parution des deux premiers titres :Le mythe du recyclage de l’anthropologue Mikaëla Le Meur et L’Etrange et folle aventure du grille-pain, de la machine à coudre et des gens qui s’en servent, des historiens Gil Bartholeyns et Manuel Charpy.Deux livres pour repenser notre rapport au monde matériel.

Publié le Laisser un commentaire

Mi-livre Mi-raisin le off / Collectif Les Désirables / Dégustation / Vins et livres indépendants

Dimanche 26 septembre à 17h

Peut être une image de boisson


En attendant le salon Mi-livre Mi-Raisin qui aura lieu le 11 et 12 décembre, rencontre avec le collectif d’éditeurs Les désirables et les dealers de vins vivants Manu et Cédric de Double raisin.

On fête les vendanges et la rentrée littéraire, on fête le vin et le livre en soutenant des vignerons et des éditeurs indépendants.

Venez ❤

Au Monte-en-l’air, on aime les livres, on aime aussi les vins.

Alors pour fêter ça, on a eu envie de faire dialoguer éditeurs et vignerons indépendants.

On a donc associé 5 éditeurs à 5 vignerons natures (vins sans ajout d’intrants) pour une présentation de 5 cuvées, et de 5 livres, suivie d’une dégustation des dits vins.

Les 5 livres seront présentés par les éditeurs. Les 5 vins ont été sélectionnés par le club très ouvert, Double Raisin, Manu et Cédric, qui nous les présenteront et nous les feront goûter. Pour que ce soit l’fun, on s’est même amusés à tricoter des liens entre les noms des vins et les livres.

Alors venez soutenir vignerons et éditeurs indépendants. Venez découvrir des vins et des livres peu visibles. Venez profiter de la lumière finissante d’un dimanche après-midi en terrasse d’une libraire indépendante.

Et pour exciter vos papilles et méninges, voici les mariages vin/livre

💥Rage against the machine / Le corps le sang la rage

💥 Rouge captif / L’Autobiographie du rouge

💥 Tresses à lier / Pour l’intersectionnalité

💥 Dans ma sphr’ / Passés singuliers

💥 Eau rouge / Ici, la Béringie

Publié le Laisser un commentaire

Le Nouveau Monde / Editions Amsterdam / Lancement

Jeudi 23 septembre à 19h30

Peut être une image de chaussures et texte qui dit ’OUVRAGE DIRIGÉ PAR BURLAUD, A. POPELARD ET G. RZEPSKI LE NOUVEAL MONDE TABLEAU DE LA FRANCE NÉOLIBÉRALE A EditionsAmsterdam’

Lancement du livre Le Nouveau Monde. Tableau de la France néolibérale, en présence de Sabrina Ali Benali, Antony Burlaud, Gatien Elie, Cécile Gintrac, Samuel Gontier, Mathilde Larrère.
Dans quel pays vivons-nous ? « Un nouveau monde », disent-ils. Mais lequel ? Pour répondre à cette question, il fallait mener une enquête de grande ampleur sur la France contemporaine.Le Nouveau Monde, auquel ont participé près de quatre-vingt-dix auteurs – chercheurs en sciences sociales, journalistes, écrivains, praticiens et militants –, brosse un tableau sans équivalent de la France à l’heure néolibérale. En mêlant les voix et les regards, en multipliant les angles et les cadrages, en réinscrivant notre présent dans des tendances de plus long terme, il nourrit l’ambition de rendre intelligible le moment singulier dans lequel nous nous trouvons : prédation des communs et crise écologique, emprise de la finance et capture de l’État, délitement politique et violence sociale généralisée.Du séparatisme de la bourgeoisie aux formes instituées du mépris, des piliers de l’ordre dominant aux multiples oppositions, alternatives et diversions qu’il suscite, du quotidien des travailleurs aux mythologies qui structurent l’esprit du temps, ce livre-somme dégage les lignes de force de l’époque. Pour construire un autre nouveau monde, le nôtre.Liste des contributeurs :
Sarah Abdelnour, Sabrina Ali Benali, Bruno Amable, Philippe Bacqué, Camille Beauvais, François Bégaudeau, Sophie Béroud, Aurélien Bernier, Laurent Binet, Laurent Bonelli, Christophe Bonneuil, Michel Bozon, Gérard Bras, Benoit Bréville, Isabelle Bruno, Antony Burlaud, Éric Chauvier, Johann Chapoutot, Hadrien Clouet, Laurent Cordonnier, Denis Colombi, Laurence De Cock, Amina Damerdji, Jean-Marie Delarue, François Denord, Thierry Discepolo, Gatien Elie, Sophie Eustache, Amélie Ferrand, Nicolas Framont, Pierre François, Simone Gaboriau, Julie Gervais, Cécile Gintrac, Samuel Gontier, Guillaume Gourgues, Serge Halimi, Christophe Hanna, Camille Herlin-Giret, Vincent Jarousseau, François Jarrige, Fabien Jobard, Anne Jourdain, Raphaël Kempf, Rachel Knaebel, Aurore Koechlin, Paul Lagneau-Ymonet, Renaud Lambert, Jérôme Lamy, Mathilde Larrère, Frédéric Lebaron, Gérald Le Corre, Claire Lemercier, Thomas Le Roux, Danièle Linhart, Frédéric Lordon, Marius Loris, Sandra Lucbert, Nelo Magalhaes, Anne Marchand, Gérard Mauger, Michel Offerlé, Ugo Palheta, Stefano Palombarini, Evelyne Pieiller, Frédéric Pierru, Jean-Luc Porquet, Christian Prigent, Nathalie Quintane, Clément Quintard (illustrations), Mathias Reymond, Hélène Richard, Pierre Rimbert, Anne-Cécile Robert, Claire Rodier, Max Rousseau, Mathias Roux, Grégory Rzepski, François Ruffin, Rachel Saada, Arnaud Saint-Martin, Grégory Salle, Julien Sartre, Antoine Schwartz, Pierre Serna, Vincent Sizaire, Félix Tréguer, Antoine Vauchez, Xavier Vigna.

Publié le Laisser un commentaire

Louise Chennevière / Mausolée / Editions POL / Rencontre

Mercredi 19 septembre à 19h

Peut être une image de texte

Être amoureuse, follement, comme on peut l’être à vingt-cinq ans, et finir par être abandonnée. Connaître les doutes, les mensonges, les lâchetés, la jalousie. Histoire fatale et banale, familière. Celle des romans d’amour. Celle des amoureuses de tous les livres. C’est à la fois l’histoire de la narratrice du roman de Louise Chennevière, et l’objet de sa révolte. Une jeune femme indépendante, soucieuse de vivre sa liberté, se retrouve pourtant prise au piège d’une passion ardente et d’une rupture, du cliché historique et littéraire de la passion. Tout le long d’une nuit, douloureuse, cathartique, elle repasse une dernière fois par tous les souvenirs, raconte, ressasse son obsession, éprouve jusqu’à son point limite l’absence. Elle écrit, pour tout à la fois, pallier le manque et l’accepter, pour oublier et se souvenir, célébrer l’absent et le détruire, l’enterrer, l’enfouir dans un mausolée de mots. Cette voix, parfois lyrique, parfois clinique, rejoue et traverse tous les lieux communs du délire amoureux, s’inscrivant dans la lignée des plaintes des amoureuses de la littérature. Une voix qui se sait héritée, construite, contre laquelle la narratrice se rebelle, mais contre laquelle, aussi, elle ne peut rien. Et tout au bout de la nuit, le livre impossible est là : un roman d’amour, malgré tout.

Publié le Laisser un commentaire

Alizée de Pin et Jean-François Julliard / Accident majeur / Signature

Mardi 21 septembre à 18h

Peut être un dessin animé

Rendez-vous au Monte-en-l’air avec Alizée de Pin et Jean-François Julliard à l’occasion de la sortie de leur bande dessinée Accident majeur, aux éditions du Faubourg.
Signature.Un jour de mars. Le barrage de Vouglans dans le Jura est menacé par des pluies diluviennes. Et si, comme beaucoup d’experts le craignent depuis longtemps, ce barrage sur l’Ain cédait et que la rivière se déversait sur la centrale de Bugey ? Laurine, ingénieure environnement chez EDF est au premier plan de la catastrophe qui se profile. On la suit, dans une progression terrifiante, vers l’inéluctable accident majeur.A propos des auteurs :Alizée De Pin est illustratrice indépendante. Elle signe ici sa première bande dessinée. Passionnée par les questions environnementales et sociales, elle choisit des projets engagés.Jean-François Julliard est directeur général de Greenpeace France depuis 2012. Il a auparavant été secrétaire général de Reporters sans frontières. Ce scénario s’appuie sur les expertistes de Greenpeace.