Publié le Laisser un commentaire

Lancement Magali Le Huche, Anne-lise Boutin, Adele Jolivard / Les fourmis rouges

Jeudi 7 avril à partir de 18h30, Magali Le Huche, Anne-lise Boutin, Adele Jolivard viendront dédicacer leurs nouveaux albums qui sortent ce printemps aux éditions les Fourmis Rouges.

« Poulette »:
Clémence Sabbagh (texte), Magali Le Huche (illustrations)
Elle court, elle court Gervaise. Elle a mille choses à faire. Elle fonce dare-dare à ses rendez-vous, de New York à Bamako, de Shanghai à Miami, de Paris à Delhi.
Gervaise est une poulette overbookée. Même en vacances au club des poulettes, elle est à fond les manettes. Rien ne l’arrête. Alors quand un ouragan fait tout s’envoler au camps de vacances, elle s’affole : elle risque l’ennui et la déprime. Mais sa rencontre avec trois minuscules bestioles changera sa vision du monde. Sa vie continuera, presque comme avant mais pas tout à fait. Trois petits riens peuvent changer une existence…

« Les canards sauvages » d’Adèle Jolivard
Un canard sauvage revient de la boulangerie. Il a acheté une baguette et des croissants.
Les canards sauvages vivent dans la ville mais un peu à l’écart. Tous ensemble, à l’intérieur d’un grand arbre creux, où ils bénéficient de tout le confort : salle de bain, cuisine, bibliothèque et même un piano !
Aujourd’hui est un jour spécial puisqu’ils préparent une grande fête. Et les lecteurs d’en suivre les préparatifs : les canards vident leur arbre de tous ses meubles et ses bibelots, apportent des invitations à tous leurs amis, font passer des auditions pour choisir la musique… Jusqu’à l’apothéose : la fête !

« Les frères Zzli »
Alex Cousseau (texte), Anne-Lise Boutin (illustrations)
Les frères Zzli viennent de très loin, ils ont fait un long et périlleux chemin pour arriver jusqu’ici. Bienvenue accueille les trois voyageurs dans sa maison. Depuis, on entend des rires et on sent l’odeur chaude des crêpes chez la petite fille. Dehors, ils ont réparé la balançoire et installé des ruches. Mais bientôt un gendarme se présente, le voisinage se plaint. Puis, c’est la maison qui brûle. Les frères Zzli et Bienvenue s’en vont, ils quittent cette forêt pour de bon. Mais tous ensemble, ils trouveront, c’est sûr, un lieu pour les accueillir.

Laisser un commentaire